Carte Postale Ancienne de Condrieu – La Gare

Carte Postale Ancienne de Condrieu - La Gare

Carte Postale Ancienne de Condrieu – La Gare Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Condrieu – La  Gare
cliché C.D. , Vienne
§

Attention, Attention le train de Lyon, ligne de Le Treil et Nîmes va entrer en gare de Condrieu, éloignez-vous de la bordure du quai s’il vous plaît. Située, à 44 kilomètres de Lyon dans le département du Rhône en région Auvergne Rhône-Alpes, Condrieu en 1900 compte 2149 Condriots et Condriotes administrés par le maire monsieur p. Eugene GENET. À cette époque, monsieur Louis DURANT travaille déjà à la gare de Condrieu, il en deviendra quelques années plus tard le chef en titre. Après une recherche sur Google-Maps, j’ai bien retrouvé les anciens bâtiments de cette gare qui me semble fermée aux voyageurs ? Pour ceux qui connaissent cette gare, pourriez-vous me le confirmer… Merci d’avance. À noter que le château de Rosay en 1900 est la propriété de la famille MULTIER.

Share Button

Carte Postale Ancienne – Paris – Carrefour de l’école militaire en omnibus à l’impériale

Paris - Carrefour de l'école militaire en omnibus à l'impériale

Paris – Carrefour de l’école militaire en omnibus à l’impériale – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Paris – Carrefour de l’école militaire en omnibus à l’impériale
P Marmuse
§

Parlons un peu de ces omnibus hippomobiles en 1900, les tarifs des omnibus à cette époque étaient à Intérieur à 30 centimes, avec ou sans correspondance; l’impériale était à 15 centimes sans correspondance et 30 centimes avec correspondance. Les sous-officiers et Soldats et Gardiens de la paix payaient 15 centimes avec ou sans correspondance. Les voitures affectées au service du matin ne circulaient ni Lire la suite

Share Button

Tout Paris – Cours de Vincennes – Station du Nogentais pris de l’usine à Gaz

 

Tout Paris - Cours de Vincennes - Station du Nogentais pris de l'usine à Gaz

Tout Paris – Cours de Vincennes – Station du Nogentais pris de l’usine à Gaz

Tout Paris – Cours de Vincennes – Station du Nogentais pris de l’usine à Gaz
éditeur F.Fleury 
§

Ce cliché montre l’un de ces édicules. Disposé sur le trottoir de droite en regardant Paris (les colonnes du Trône sont un bon repère!), cet accès est donc celui de la demi-station » Départ «.Il est un peu caché par le feuillage des arbres, et la petite » guérite » d’un marchand de journaux ou de billets de la Loterie Nationale. Au premier plan, en avant de la station du Métro, on voit les bâtiments du terminus des Tramways Nogentais, dont les lignes avaient été Lire la suite

Share Button

Paris – Chemin de Fer du Nord-Sud – Station souterraine circulaire de la Gare Saint Lazare

Chemin-de-fer-du-Nord-sud-Station-souterraine-circulaire-de-la-gare-saint-Lazare

Chemin de Fer du Nord-Sud – Station souterraine circulaire de la Gare saint Lazare – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Paris – Chemin de Fer du Nord-Sud – Station souterraine circulaire de la Gare saint Lazare
Nd Phot 
§

La station la plus importante est celle de la Gare Saint-Lazare. Sous la Place du Havre, complètement évidée, on a installé une calotte sphérique métallique formant une rotonde de trente mètres de diamètre, dont le centre est occupé par les guichets. Cette salle des Pas-Perdus, très éclairée, en communication directe avec la gare Saint-Lazare, a plusieurs accès; un notamment sur chaque trottoir de la rue du Havre, un au coin des rues Saint-Lazare et Caumartin, etc. Elle formera le centre d’un passage public, entièrement libre. ( extrait du journal l’Illustration du 8 octobre 1910 )

 

Share Button

Rue des Moines et Square des Batignolles – Station des Omnibus

Rue-des-Moines-et-Square-des-Batignolles-Station-des-Omnibus

Rue des Moines et Square des Batignolles – Station des Omnibus – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Rue des Moines et Square des Batignolles – Station des Omnibus 
éditeur A.C  – 165 rue de Rome
§
Une station d’omnibus comme il en existait des centaines dans le Paris de la belle époque. Les chevaux souvent des percherons ou des Ardennais étaient attelés par deux ou trois, ce qui n’était pas de trop pour tirer ces omnibus pesant en charge souvent plus de 2 tonnes. Les Chevaux utilisés pour ce travail ne duraient que 4 à 5 ans à ce poste, parcourant par tous les temps jusqu’à 20 kilomètres par jour à vive allure dans les rue de Paris.  
Share Button