Bracieux – Rue de la Halle à la belle époque

Bracieux-Rue de la Halle

Bracieux-Rue de la Halle – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Bracieux – Rue de la Halle
L. Grillon éditeur 
Dos séparé -circulé à découvert en 1907 
§

Située à 19 kilomètres de Blois, Bracieux en 1900 est une bien charmante ville de 1117 habitants. Le maire de cette époque est Monsieur Papineau (L. E), son juge de paix est Mr Brian. L’animation et le nombre de personnes sur cette carte postale sont assez impressionnants et nous sommes certainement un jour de foire ou de fête. À noter que le château de verger est la propriété de la marquise de Flers.

Share Button

Chousy-sur-Cisse – Fabrique de Balais – Vue de l’intérieure

Chousy-sur-Cisse-Fabrique-de-Balais.

Chousy-sur-Cisse – Fabrique de Balais – Vue de l’intérieure – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Chousy-sur-Cisse – Fabrique de Balais – Vue de l’intérieure
éditeur Chassier – Phototypie Vannier-Blois 
dos séparé – non circulé 
§

Située à 10 kilomètres de Blois, Chousy-sur-Cisse est une commune située dans le département de Loir-et-Cher en région Centre . En 1910, la fabrique de balais Ragon et Cie est bien installée dans cette commune administrée par le maire de l’époque Monsieur Gillard ( J. B). Cette fabrique de balais est importante pour les 1402 habitants et les ateliers ne chôment pas. Il faut dire qu’à cette époque l’utilisation de ces balais est journalière pour toute la population française. l’arrivée des matières plastique et des aspirateurs électriques verra le déclin de cette fabrication semi-artisanal. Il reste, en France très très peu de fabricants de ces balais, leur fabrication étant aujourd’hui faite malheureusement dans d’autres pays que la France.  

Share Button

Chatillon-Coligny – Le Pont avec tablier métallique au dessus du canal de Briare

Chatillon-Coligny-Pont-avec-tablier-métallique

Chatillon-Coligny – Le Pont avec tablier métallique au dessus du canal de Briare

Chatillon-Coligny  ( Loiret)  Pont avec tablier métallique au dessus du canal de Briare et de la rivière le Loing ( 68 mètres de longueur) 
Dos séparé – circulé à découvert 
§

 

Laissons Paris et l’illustrateur POULBOT, pour retrouver la campagne et le département du Loiret. Aujourd’hui, direction Châtillon-Coligny, son canal de Briare, mais surtout son pont de la ligne de tramways du Loiret « Nogent sur Vermissonà Châtillon-Coligny. Dans les années 1910 la ville compte 2175 habitants administrés par le maire Mr Vilvé (G). Le pêcheur que l’on voit sur cette carte postale a dû acheter ces articles chez les marchands Rahon ou Ruet-Bourdet. À noter qu’à cette époque que le château de Bonniere est la propriété de la famille Malâtre, celui de Châtillon à la comtesse De-Dauvet, celui de Perraults à M. Pigeon et celui des Viviens à la famille Martin.       

Share Button

Carte Postale Ancienne de la ville Lunay – La Place Ouest

Lunay - La Place Ouest

Lunay – La Place Ouest – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Lunay – La Place Ouest
éditeur ELD ( Ernest Louis le Deley )
Dos séparé – circulé à découvert en 1921 
§

Lunay est une commune française située à 15 kilomètres de Vendôme  dans le département du Loir-et-Cher en région Centre, Lunay est en 1910 une charmante ville comptant 1574 Lunotiers et Lunotières administrés par le maire de cette époque Monsieur Eugene Pasquier. Sur la place et dans le reste de la ville les magasins et artisans ne manquent pas, la maison Touzé nous montre les nouveautés, les ferblanteries sont les affaires de Mr Charbonnier et Mr Jouanneau. Les deux bouchers sont Mr Dotiveux et Mr Pichon, et les boulangeries sont tenues par M. Colas et M. Métayer. Le pharmacien est Mr Duclos et les buralistes Mr Gauthier et Mr Roger.  

Share Button

Beaugency – Loiret – Hôtel Saint-Etienne – G.Tartinville

Beaugency-Hotel-Saint-Etienne-G-Tartinville

Beaugency – Hotel Saint-Etienne – G.Tartinville – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Beaugency – Loiret –  Hôtel Saint-Etienne – G.Tartinville
Cuisine renommée – Chauffage central 
§

Voici une bien belle carte de la ville de Beaugency où l’hôtel Saint-Étienne est à l’honneur. En 1910 Beaugency compte 3635 habitants administrés et certainement soignés par le docteur et Maire Monsieur Hyvernaud. Sur la carte postale au-dessous du texte, l’éditeur a placé la signature de Théodore Cahu, dit Théo-Critt, officier de cavalerie et écrivain français né à Beaugency le 5 décembre 1854 et décède le 28 octobre 1928. « J’ai toujours du plaisir à revoir Beaugency. Son calme reposant apaise mes soucis. J’aime ses monuments, sa tour, sa grosse horloge. Indulgente prison où le chemineau loge. J’aime, devenu vieux, me voulant quelque bien. Son Hôtel Saint-Étienne où l’on mange si bien. Et puis, je me souviens, cette ville endormie. Connut mes premiers pas, vit ma première amie.

      
Share Button