Environs d’Orléans – Olivet – Le Pont d’Olivet – Correspondance à décoder

Carte-Postale-Ancienne-Olivet-le pont-Correspondance codée

Olivet-le pont – Correspondance codée – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Environs d’Orléans – Olivet – Le Pont d’Olivet
éditeur B.F., Paris
Dos simple – circulé à découvert
§

Cette carte du pont d’Olivet et de son lavoir est très connue et n’a pas vraiment de valeur marchande, trouvant cette carte très souvent entre 1 à 4 euros à l’achat, selon l’état. Mais encore une fois même sur des petites cartes postales ont peut toujours trouver un petit détail qui va faire d’une petite carte un bon sujet de recherche ou de discussion entre nous. Aujourd’hui nous avons le droit à une correspondance codée, étant nul en décryptage je fais appel à vos talents pour donner la traduction de cette correspondance. Merci de me laisser un commentaire si vous trouvez la solution.     

Share Button

Saint-Satur- La Mère Suzanne – La Centenaire née en 1812

Saint-Satur-La Mere Suzanne-la-Centenaire

Saint-Satur- La Mère Suzanne – La Centenaire née en 1812

La Mére Suzanne, la Centenaire de Saint-Satur née le 26 Novembre 1812 
Imprimerie Louis Augu
Dos séparé – circulé à découvert le 2 Décembre 1912
§

Le 26 novembre mil neuf cent douze, Suzanne avec son Cabasson. S’en va, deci, delà, vendre son frais cresson. Et coiffée de la Calinette d’où s’échappent ses cheveux blancs, elle dit à tous une goguenette, cette bonne vieille, pour ses cent ans. « Émile Fiou ». Située dans le département du Cher en région Centre Saint-Satur est fière de sa centenaire. À cette époque les éditeurs de cartes postales sont à la recherche des personnalités de chaque région avec une originalité, ici c’est la mère Suzanne et ses cent ans, à Saint More c’était le Père Leleu qui vivait dans sa grotte, à Lamure-sur-Azergues c’est la cuisinière La Mélie, à Montluçon c’est Louis Coulon et sa barbe de 3 mètres. La liste est longue et le nombre de cartes postales nous montrant ces personnages haut en couleur font quand même très souvent partie des collections des régionalistes. 

Share Button

Auneau – La-Culture en Beauce – Le Labour

Auneau-La-Culture en Beauce - Le Labour

Auneau-La-Culture en Beauce – Le Labour – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Auneau ( E et L.) – La-Culture en Beauce – Le Labour
Nouvelle collection Porchert Auneau  
Dos séparé – circulé à découvert en 1931
( Timbre 15c exposition Coloniale internationale )
§

Restons avec nos agriculteurs avec cet attelage de deux chevaux tirant cette charrue. Il existe des centaines voire certainement des milliers de cartes représentant ce moment si important en agriculture qu’est le labourage, mais a chaque région son attelage et sa charrue. Bien sûr la technique de labourage est bien souvent la même, mais le nombre et l’espèce animale attelés changent selon la région mais aussi selon les moyens financiers de l’agriculteur. Il n’était pas rare de voir des attelages de quatre voire six boeufs ou chevaux dans certaines régions ou des attelages mixtes mettant le cheval en avant suivi des boeufs pour tirer la charrue. Bien sûr ce labourage animal sera doucement évincé par l’arrivée du tracteur. Dès 1938 c’est plus de 30000 tracteurs utilisés en France et plus de 140000 en 1950 qui signent quasiment la fin des attelages bovins et hippomobiles … une diminution de la fatigue et l’augmentation de la production font dorénavant du tracteur l’outil indispensable de l’agriculteur.   

Share Button

Exposition Automobile Agricole de Bourges – Panhard & Levassor

Exposition Automobile Agricole de Bourges - Panhard & Levassor

Exposition Automobile Agricole de Bourges – Panhard & Levassor

10 - Exposition Automobile Agricole de Bourges – Panhard & Levassor
Stand de la Maison Panhard & Levassor 
éditeur A. Auxenfants, Bourges.  
Dos séparé – non circulé 
§

Nous sommes en octobre 1908 et l’Exposition automobile Agricole de Bourges se termine et on commence à faire le bilan de cette grande manifestation qui aura duré prés de 15 jours.
L’automobile, après avoir conquis les cités et les grandes routes, s’attaque maintenant à la pleine campagne. Le moteur à explosion étend ses conquêtes. L’exposition d’automobiles agricoles qui vient de fermer ses portes à Bourges » nous le prouve bien.
Cette exposition, qui était exclusivement réservée à l’automobile appliquée à l’agriculture, a obtenu là-bas un très gros succès.
Nous y avons remarqué quelques tracteurs automobiles fort bien conçus, et fonctionnant dans la perfection.
Des batteuses actionnées par des moteurs à pétrole attiraient également et retenaient l’attention des nombreux et importants agriculteurs de la région.
Par ailleurs, nos constructeurs français d’automobiles étaient également bien représentés à Bourges.
La maison Panhard et Levassor avait a l’exposition un stand très Lire la suite

Share Button

Carte Postale Ancienne de Reuilly – Rue Nationale d’hier à Aujourd’hui

Reuilly-Rue Nationale

Reuilly-Rue Nationale – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Carte Postale Ancienne de Reuilly ( Indre) – Rue Nationale
édition Bucheron. 
Dos séparé – non circulé 
§

Nous sommes aujourd’hui dans la commune de Reuilly, située dans le département de l’Indre, en région Centre à 16 kilomètres d’Issoudun. Dans les années 1910 Reuilly est une ville de 2535 habitants administrée par le maire Monsieur Morisseau. Au premier plan de cette carte on distingue nettement la fontaine publique qui était installée au beau milieu du carrefour du Grand puits, ne cherchez plus aujourd’hui ce puits et cette fontaine, le carrefour actuel situé à l’angle des rues Nationale, République, Jean Jaurès et de la Fraternité l’a englouti. Grace à google Maps et avec un petit montage photo retrouvons cette place 100 ans après l’édition de cette carte postale. 

Reuilly - Indre-d'hier à Aujourd'hui

Reuilly – Indre – d’Hier à Aujourd’hui -  Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Share Button