Marchais-Beton par Charny – La place d’Hier à Aujourd’hui

Marchais beton par Charny – La place

Marchais Beton par Charny – La place d’Hier à Aujourd’hui

Marchais-Beton par Charny – La place – Imprimerie Ruet, Châtillon Coligny .
Continuons notre balade dans le passé en parcourant nos communes de Charny-Orée-de-Puisaye .
Qu’il semble bon de vivre à la belle époque dans cette petite ville administrée par le maire M. Maison (Ch). À cette époque, les Marchaisiens et Marchaisiennes sont au nombre de 272 habitants. Citons quelques noms de commerçants en 1910 et commençons par les épiciers M. Béguine (Th) et M. Léger sans oublier les petits métiers comme les maréchaux-ferrants M. Béguine Fils et M. Verpy. N’oublions pas la briqueterie tuilerie de M. Deslin, qui fera l’objet avec une autre carte postale d’une belle histoire commerciale et d’amour.
Mais revenons à un fait divers qui avait bouleversé Marchais-Beton dans les années 1900. En allant chercher de l’herbe pour les bêtes, Mme Marie-Françoise Boulet, veuve Simon, âgée de soixante-dix-sept ans, sans profession, demeurant à Marchais Beton, est tombée accidentellement dans un ruisseau dit de la Pense-Folie, et c’est malheureusement noyée. M. François Delapierre, cultivateur au hameau de Chambeugle, passant quelques instants après aperçut Mme Boulet et prévint aussitôt le maire de Marchais-Beton. Ce triste accident de plus de cent ans, nous rappelle qu’il n’est jamais trop prudent de se promener ou de travailler seul.. !
Share Button

DICY – Entrée du Pays – Route de Villefranche d’hier à Aujourd’hui

 

 

DICY – Entrée du Pays Route de Villefranche – Allons faire un petit tour à Dicy pour voir les premières maisons en arrivant de Villefranche. Dicy en 1900, est déjà une petite ville tranquille comptant pas moins de 466 habitants administrés par M. Déniot. Les petits commerces et les petits métiers ne manquent pas à cette époque. M. Divert, M. Meunier et Mme veuve Michot tiennent les épiceries. Bien sûr dans ces années-là, les sabots sont encore très utiles aussi bien pour travailler dans les champs que pour aller faire des courses en ville et rien qu’à Dicy trois sabotiers se partagent le travail, M. Chotard, M. Fèvre et M. Giroux. Gardons les noms des autres commerces et petits métiers pour d’autres cartes postales de Dicy. Quand j’écris que Dicy était une ville bien tranquille, il ne faudrait pas croire  cependant que rien ne se passait de grave de temps à autres, comme cette tentative Continuer la lecture

Share Button

Bonville – La Place – d’Hier à Aujourd’hui

Bonville – La Place – Bonville-Gellainville est une commune française située dans le département d’Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire. Il m’arrive très rarement avec mes montages d’hier et d’aujourd’hui de voir les petites et grandes villes qui s’embellissent avec les années. Comme d’habitude, je recherche sur google maps l’endroit exact où a été prise la photo de ma carte postale. À ma grande surprise, l’endroit n’a quasiment pas changé, je dirais même plus, la place devenue la grande rue est encore plus belle. Le plus surprenant n’est pas l’installation de la fontaine ni les parterres de fleurs, mais la devanture de la maison en premier plan. Sur google maps on peut voir cette place en 2008, 2013 et 2019 et je suis surpris que la façade de ce café ait été refaite à l’identique entre les années 2013 et 2019. Quand je dis à l’identique, je veux dire aussi avec le même nom “Fauveau-Petit” peint comme à Continuer la lecture

Share Button

Cartes Postales Anciennes de Varrains – La route de Saumur de la belle époque à Aujourd’hui

Varrains est située à 8 kilomètres de Saumur dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire. En 1900, la ville compte 851 habitants administrés par le maire M. Touché. On ne peut pas parler de Saumur et de Varrains sans citer les vignerons de cette époque installés à Varrains et commençons par M. Bertrand, M. Breton Camille, M. Carret Alexandre, M. Gasnault, M. Millon, M. Mollay , Pasquier-Boutin, M. Pimot Florent et Robin Gouzy. Il manque le nom de M. Auguste Guiocheau sur cette liste des vignerons de cette petite ville de Varrains car quelques années avant 1900 ce vigneron trouva la mort dans sa vigne. L’histoire est bien triste, un samedi matin, Auguste Guiocheau aperçut sur la  Continuer la lecture

Share Button

Carte Postale Ancienne de Spay – Avenue de la Gare d’Hier à Aujourd’hui

Spay - Avenue de la Gare

Spay-avenue-de-la-Gare

Spay – Avenue de la Gare – Grosbois Dorizon, Restaurant Gare Spay – Située à 12 kilomètres du Mans dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, Spay en 1900 compte 750 habitants administrés par le maire M. Baligand. Pour prendre ce cliché, le photographe s’était positionné le dos à l’église dans l’avenue de la gare qui a été rebaptisée par la suite route de Voivres. À peine deux cent mètres plus bas de cette rue se trouvait la gare du réseau des Tramways de la Sarthe qui fut mise en service le 13 septembre 1897. Sur la ligne du Mans à Mayet, le tramway faisait deux arrêts par jour en gare de Spay, malheureusement comme beaucoup de petites gares en France cette petite gare sera détruite en 1945 suite à la fermeture de la ligne devenue déficitaire. Seul souvenir de l’existence de cette petite gare, les cartes postales « bien sûr » et une fresque peinte sur le mur arrière du café de la Gare appartenant dans les années 1900 à M. Grosbois Dorizon (l’éditeur de cette carte postale). Une petite vue Google-Maps de cet endroit en imaginant des Spayens et Spayennes de 1900 dans cette rue en 2019.


Spay avenue de la gare d’hier à Aujourd’Hui

Share Button