Carte Postale Ancienne de Brutelles – Le café Perruchot d’hier à Aujourd’hui

Carte Postale Ancienne de Brutelles - Le café Perruchot de belle époque à Aujourd'hui

Carte Postale Ancienne de Brutelles – Le café Perruchot à la belle époque – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Brutelles Café Perruchot
Lévêque photographe éditeur 28 Grande Rue à Ault – plaque Guilleminot
§

Brutelles est située dans le département de la Somme, en région Haute-de-France. Comme, il est indiqué quelquefois sur des cartes postales de Brutelles, nous voici au carrefour de Saint-Valery-sur-Somme a Eu et de Cayeux à Escarbotin, aujourd’hui le café est toujours en place à l’angle des rues de Bourseville et du 8 mai. En 1900, la ville compte 297 habitants, le maire est M. Duminy-Lambert Père. À cette époque la ville est fière d’avoir deux auberges, celle de M. Dubut-Lambert et bien sûr l’auberge de M. Perruchot. Grâce à google-Maps voici une photo du même endroit avec un petit montage photo pour le plaisir.!

Brutelles le café Perruchot d'hier à Aujourd'hui

Brutelles le café Perruchot d’hier à Aujourd’hui – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Share Button

Carte Postale Ancienne de la ville de Tennie dans la Sarthe

Carte Postale Ancienne de la ville de Tennie dans la Sarthe

Carte Postale Ancienne de la ville de Tennie dans la Sarthe – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Tennie dans la Sarthe – La rue 
Léon Bersnardeau Libraire éditeur à Sillé-le-Guillaume -1906
§

Comme très souvent à cette époque la présence du photographe est un événement et on garde la pose pour être sur la photo. Aujourd’hui malheureusement ce genre de cliché pour éditer une carte postale est quasiment impossible à faire. Je m’explique, pour éditer aujourd’hui une carte postale avec autant de personnages et en plus avec des enfants il faudrait avoir le droit à l’image de tous ces gens au risque de se voir demander un jour des dommages et intérêts pour l’utilisation du droit à l’image et atteintes à la vie privée. Pour cette raison toute simple la plupart des cartes postales d’aujourd’hui sont sans âmes qui vivent à l’exception des Lire la suite

Share Button

Cartes Postales Anciennes de Saint-Vincent du Lorouër – L’église et la Place d’Hier à Aujourd’Hui

Cartes Postales Anciennes de Saint-Vincent du Lorouër - L'église et la Place

Cartes Postales Anciennes de Saint-Vincent du Lorouër – L’église et la Place – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Saint-Vincent du Lorouër – L’église et la Place
éditeur G. Redon le Grand Lucé
§ 

Saint-Vincent-du-Lorouër est située à 24 kilomètres de St-Calais dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire. En 1910 monsieur Chiron est le propriétaire du café de la place et se partage les clients avec M. Barbault l’autre cafetier de Saint-Vincent-du-Lorouër. À cette époque les 1431 habitants ont élu M. Chevalier-Grenet comme maire. Le bon pain était l’affaire de M. Bouju, M. Bourdin et M. Legay les boulangers. Les roues de la charrette que l’on voit sur cette carte postale sont passées certainement dans l’atelier du charron M. Chiron-Groubois. La place cent ans après l’édition de cette carte n’a pas vraiment changé comme vous pouvez le constater grâce à cette image Google-Maps.

Cartes-Postales-Anciennes-de-Saint-Vincent-du-Lorouër-Léglise-et-la-Place-dHier-à-AujourdHui

Share Button

Cartes Postales Anciennes de Collections du Loiret – Les Bordes Route de Gien –

Cartes Postales Anciennes de Collections de les Bordes Route de Gien – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Les Bordes ( Loiret) Route de Gien
éditeur Moret
§

Les Bordes sont une commune située à 24 kilomètres de Gien dans le département du Loiret en région Centre-Val de Loire. En 1900, la ville compte 951 Bordiers et Bordières administrés par le maire monsieur Dinard. À cette époque la boulangerie est l’affaire de M. Harang (C), le bourrelier est M. Torlet (Cel) et les charrons M. Lutton et Albert Dupuis. Les 2 hôtels de la commune sont tenus par M. Galopin et M. Lemaire. Le maréchal-ferrant est M. Dumas, le meunier M. Delahaye et la fruiterie est tenue par la Veuve Saunier. À noter la présence sur la commune du château de Vennerie appartenant au marquis de Lestrade.   

Share Button

Carte postale Ancienne de Cabourg – Un coin du Vieux Cabourg – Marcel Proust

Carte postale Ancienne de Cabourg - Un coin du Vieux Cabourg

Carte postale Ancienne de Cabourg – Un coin du Vieux Cabourg – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Cabourg – Un coin du Vieux Cabourg
éditeur LL
§
Ville de villégiature de Marcel Proust, l’auteur de « A la recherche du temps perdu » séjournera les étés 1907 à 1914 au grand hôtel de Cabourg. Située à 24 kilomètres de Caen dans le département du Calvados en région Normandie la ville en 1910 compte 1852 habitants administrés par le maire Monsieur Bertrant. Quand Marcel Proust se promenait dans le Cabourg de la belle époque, il aurait pu s’arrêter dans les pâtisseries de M. Bernard ou M. Lemonnier où boire un petit verre au café de Paris appartenant à M. Désiré Hay. Vu la santé fragile de l’écrivain et de son asthme, il aurait pu aussi prendre une consultation chez les médecins M. Chambron ou M. Joly et aller chercher ces médicaments dans les pharmacies de M. Moutons ou M. Pesquet. Sur cette carte postale, les petits Cabourgeais et Cabourgeaises sont loin de penser qu’ils vont certainement croiser dans les rues de Cabourg l’un des auteurs majeurs du XXe siècle, considéré dans le monde comme l’un des écrivains le plus représentatif de la littérature française (1871 / 1922).
Share Button