Cartes Postales Anciennes de Châtillon le Boulevard de Vanves d’hier à Aujourd’hui

Châtillon le Boulevard de Vanves à la belle époque

Châtillon le Boulevard de Vanves à la belle époque – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Châtillon le Boulevard de Vanves
Moulin mercerie rue du Ponceau
§

Comment imaginer que cette commune de Châtillon dans le département des Hauts-de-Seine en région Île-de-France était si paisible. Nous sommes dans les années 1910 à la hauteur du numéro 20 du boulevard de Vanves à 20 mètres du bureau de poste. À cette époque Châtillon est un arrondissement de Sceaux, Canton de Vanves et compte 3533 habitants administrés par le maire Monsieur Langevin. La poste en 1910 était située au 6 avenue de Paris et le dispensaire des Soeurs Saint-Vincent-de-Paul était au 10 bis de la rue de Bagneux. Aujourd’hui cet endroit est beaucoup moins calme, les arbres n’existent plus et les camions et voitures ont remplacé les vélos et petits attelages hippomobiles…! Une image google-maps et un petit montage photo pour voir cet endroit plus de cent ans après l’édition de cette carte postale.

Chatillon-boulevard-de-Vanves-dhier-a-Aujourdhui – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

  

Share Button

CPA – Le Nouvion – Domaine de Guise – La Hutte des Bucherons à la belle époque

CPA - Le Nouvion - Domaine de Guise - La Hutte des Bucherons à la belle époque

CPA – Le Nouvion – Domaine de Guise – La Hutte des Bucherons à la belle époque

Le Nouvion – Domaine de Guise – La Hutte des Bucherons
Editeur: Catrin
§

Allons faire un petit tour en forêt de Nouvion à la belle époque. En 1900, le département de l’Aisne ne compte pas moins de 4 villes comprenant le mot Nouvion. Nouvion et Catillon, Nouvion-le-Compte, Nouvion le Vineux et Le Nouvion qui nous intéresse plus particulièrement. En 1900, la ville compte 3085 Nouvionnais et Nouvionnaises administrés par le maire monsieur Gaillard et son juge de paix monsieur Hauser. Comme souvent à cette époque les commerçants et petits métiers ne manquent pas à Nouvion, citons quelques noms qui ont fait vivre cette ville et commençons par les deux marchands de bois Lire la suite

Share Button

Cartes Postales Anciennes de Bonneville – Les maisons Ouvrières

Cartes Postales Anciennes de Bonneville - Les maisons Ouvrières

Cartes Postales Anciennes de Bonneville – Les maisons Ouvrières – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Bonneville – Les maisons Ouvrières
édition E. Mouyan
§
La Bonneville-sur-Iton est une commune située à 10 kilomètres d’Évreux dans le département de l’Eure en région Normandie. En 1910, la ville compte 585 habitants administrés par le maire monsieur Thouin. À cette époque le développement industriel dans les villes est de plus en plus grand et l’on voit de plus en plus des ensembles de maisons pour loger les ouvriers et les employés des industries. En 1910, la société métallurgique de la Bonneville emploie de nombreux Bonnevillois, et bonnevilloises dans leurs usines de forges, fonderies, laminoirs, tréfileries et étirage. Quelques noms de commerçants et d’artisans qui vécurent dans ces années de la

Lire la suite

Share Button

Carte postale Ancienne de Cabourg – Un coin du Vieux Cabourg – Marcel Proust

Carte postale Ancienne de Cabourg - Un coin du Vieux Cabourg

Carte postale Ancienne de Cabourg – Un coin du Vieux Cabourg – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Cabourg – Un coin du Vieux Cabourg
éditeur LL
§
Ville de villégiature de Marcel Proust, l’auteur de « A la recherche du temps perdu » séjournera les étés 1907 à 1914 au grand hôtel de Cabourg. Située à 24 kilomètres de Caen dans le département du Calvados en région Normandie la ville en 1910 compte 1852 habitants administrés par le maire Monsieur Bertrant. Quand Marcel Proust se promenait dans le Cabourg de la belle époque, il aurait pu s’arrêter dans les pâtisseries de M. Bernard ou M. Lemonnier où boire un petit verre au café de Paris appartenant à M. Désiré Hay. Vu la santé fragile de l’écrivain et de son asthme, il aurait pu aussi prendre une consultation chez les médecins M. Chambron ou M. Joly et aller chercher ces médicaments dans les pharmacies de M. Moutons ou M. Pesquet. Sur cette carte postale, les petits Cabourgeais et Cabourgeaises sont loin de penser qu’ils vont certainement croiser dans les rues de Cabourg l’un des auteurs majeurs du XXe siècle, considéré dans le monde comme l’un des écrivains le plus représentatif de la littérature française (1871 / 1922).
Share Button

Carte postale Ancienne de Montgeron – La Rue d’Yerres

Carte postale Ancienne de Montgeron - La Rue d'Yerres

Carte postale Ancienne de Montgeron – La Rue d’Yerres – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Montgeron – La Rue d’Yerres
éditeur Mullard 
§

Située entre Vigneux-sur-Seine et de Draveil à dix-neuf kilomètres de Paris dans le département de l’Essonne en région Île-de-France, Montgeron en 1900 compte 2192 habitants administrés par le maire M. Le Marquis de la Grange. À la belle époque le commandant des pompiers est M. Roche et le grand Hôtel de la Forêt de M. Poncet et Coeuret fait aussi pension et peut recevoir un grand nombre de personnes dans des grands salons prévus pour les grands banquets et mariages. À la même époque, la pharmacie est tenue par M. Legrand et les Montgeronnaises et Montgeronnais se font soigner par le docteur M. Deglaire. À noter sur la commune, le château Chalandray de M. Cabrol, le château Leé Marronniers de M. Schwister, le château Rottembourg de M. Paret, le château Mitjans et bien sûr le château de Montgeron appartenant au maire et Marquis de la Grange.     

 

Share Button