Carte Postale Ancienne – Cancale l’emballage des Huitres

Carte Postale Ancienne - Cancale l'emballage des Huitres

Carte Postale Ancienne – Cancale l’emballage des Huitres – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Cote d’Emeraude – Cancale l’emballage des Huitres
éditeur G.F
§

Allons prendre un petit bol d’air frais au bord de mer et plus particulièrement à Cancale, dans le département d’Ille-et-Vilaine. Cancale en 1900 est une petite ville maritime avec un petit port située à 14 kilomètres de Saint-Malo. À cette époque les 6641 Cancalais et Cancalaises ont comme maire M. Bailly le juge de paix M. Dupuy et l’inspecteur des pêches M. Couillard. Les éleveurs et pécheurs d’huitres sont assez nombreux en 1900 en voici les noms en commençant par la famille Lehoerff, M. Hamon (P), M. Lecossois, M. Guilbert, M. Lemaitre, M. Mahé, Me Adolphine Mollien et Veuve Tison. Il faut savoir que l’ostréiculture en 1900 en France est au commencement de ce qui deviendra une grande industrie. Avant les années 1850 et les premiers essais « de ce qui sera appelé plus tard l’ostréiculture » de Continuer la lecture

Share Button

Carte Postale Ancienne Série des industries Bretonnes – La Guipure d’Irlande à Plouhinec – Les Motiveuses

 

Carte Postale Ancienne Série des industries Bretonnes - La Guipure d'Irlande à Plouhinec - Les Motiveuses

Carte Postale Ancienne Série des industries Bretonnes – La Guipure d’Irlande à Plouhinec – Les Motiveuses – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Série des industries Bretonnes – La Guipure d’Irlande à Plouhinec – Les Motiveuses
§

En 1903, Mme de Lécluse Trévoèdal, voulant remédier à la grande misère qu’entraina pour les populations des côtes de Bretagne la crise sardinière, avait fondé à Loquéran, en Plouhinec, par Audierne, Finistère, un « atelier de dentelles » qui occupait jusqu’à 200 jeunes filles, travaillant aux pièces, à la confection de la guipure d’Irlande, tandis que 3oo femmes ou petites filles travaillent chez elles. Mme de Lécluse possédait à Paris un représentant qui détenait ses échantillons et lui procurait des débouchés, ainsi que huit Continuer la lecture

Share Button

Carte Postale Ancienne du Pays Basque – Une famille de Sandaliers

Carte Postale Ancienne du Pays Basque - Une famille de Sandaliers

Carte Postale Ancienne du Pays Basque – Une famille de Sandaliers – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Pays Basque – Une famille de Sandaliers
§

Installés, assis sur leur siège bas et semblant porter, sur leurs genoux, une sorte de pupitre, à mouvements mesurés, réguliers, ils, tirent une aiguille énorme enfilée d’une solide cordelette — Une aiguille semblable à celles dont usent les matelassières. Il fait chaud et la sueur perle sur leurs fronts et tombe le long de leurs joues brunes. Le travail presse et il ne s’agit pas de se reposer sous prétexte qu’il fait chaud. Et puis, les sandaliers basques ont l’habitude d’affronter les rayons du soleil. Pour en avoir la forme et l’aspect général, la sandale basque ne pouvait être confondue avec cette chaussure qu’on nomme espadrille. La semelle de corde, le dessus de toile basque blanche ou rayée de vert, de rouge, de jaune, avait un je-ne-sais-quoi de plus distingué, de plus fin, que l’espadrille. Elle était plus solide aussi, puisque ces sandales devaient résister à de multiples fandangos et que le joueur de pelote devait assurer des rudes parties sans risque de voir son orteil crever toile et corde. Et c’est pour que cette chaussure légère qui permettait de courir, de bondir, comme le savent le faire les Basques, prenant bien le pied et épousant étroitement la cheville, que les joueurs de pelote et danseurs de fandango la commandaient sur mesure. N’allez pas croire que le prix de 3 à 6 francs la paire de sandales pouvait rendre riches les familles de sandaliers de cette époque.
Share Button

Cartes Postales de Collections de la ville de Melay – La Place à la belle époque

Cartes Postales de Collections de la ville de Melay – La Place – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Melay La Place
imprimeur Goubin Faure Vihiers
§

Nous sommes dans les années 1910 sur la place de la commune de Melay à la hauteur de ce qui deviendra la rue du Maréchal Juin. En 2013 les villes Chemillé et de Melay se sont regroupées et en 2015 Chemillé-Melay ont été fusionnées avec 11 autres anciennes communes pour former la commune nouvelle de Chemillé en Anjou. Mais restons à la belle époque ou les enfants jouent au beau milieu de la route sans risque d’être renversés par une voiture. À cette époque, le maire est monsieur Gaschet (P) et les Melayons étaient au nombre de Continuer la lecture

Share Button

Carte Postale Ancienne de Château-Renard – La Gendarmerie

Carte Postale Ancienne de Chateaurenard - La Gendarmerie

Carte Postale Ancienne de Chateaurenard – La Gendarmerie – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Château-Renard – La Gendarmerie
§
Restons aujourd’hui à Château-Renard dans le Loiret en région centre Val de Loire. L’imprimeur de l’époque ne s’est pas trompé en marquant Châteaurenard d’un seul mot. Eh oui, il faudra attendre le 19 novembre 1998, pour voir l’actuelle dénomination « Château-Renard », ce qui a permis de supprimer l’homonymie avec le nom de la ville de Châteaurenard qui se trouve dans les Bouches-du-Rhône.
Share Button