Carte Postale Ancienne – Cancale l’emballage des Huitres

Carte Postale Ancienne - Cancale l'emballage des Huitres

Carte Postale Ancienne – Cancale l’emballage des Huitres – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Cote d’Emeraude – Cancale l’emballage des Huitres
éditeur G.F
§

Allons prendre un petit bol d’air frais au bord de mer et plus particulièrement à Cancale, dans le département d’Ille-et-Vilaine. Cancale en 1900 est une petite ville maritime avec un petit port située à 14 kilomètres de Saint-Malo. À cette époque les 6641 Cancalais et Cancalaises ont comme maire M. Bailly le juge de paix M. Dupuy et l’inspecteur des pêches M. Couillard. Les éleveurs et pécheurs d’huitres sont assez nombreux en 1900 en voici les noms en commençant par la famille Lehoerff, M. Hamon (P), M. Lecossois, M. Guilbert, M. Lemaitre, M. Mahé, Me Adolphine Mollien et Veuve Tison. Il faut savoir que l’ostréiculture en 1900 en France est au commencement de ce qui deviendra une grande industrie. Avant les années 1850 et les premiers essais « de ce qui sera appelé plus tard l’ostréiculture » de Ferdinand De Bon et de Victor Coste on se contentait de pêcher le coquillage sur les bancs naturels et de les conserver dans les parcs de dépôt. Pour pêcher les huîtres avant « l’ostréiculture », on se servait de lourdes dragues en fer qui raclaient les fonds en dévastant les champs producteurs arrachant brutalement les huîtres grandes et petites, adultes et jeunes et en enterrant le frai sous la vase du fond détruisant ainsi les génération d’huitres à venir. Sans Ferdinand De Bon et Victor Coste, nous ne pourrions certainement pas déguster nos bonnes huitres de Cancale à Noël 2018 et au jour de l’an.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *