Carte Postale Ancienne du Pays Basque – Une famille de Sandaliers

Carte Postale Ancienne du Pays Basque - Une famille de Sandaliers

Carte Postale Ancienne du Pays Basque – Une famille de Sandaliers – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Pays Basque – Une famille de Sandaliers
§

Installés, assis sur leur siège bas et semblant porter, sur leurs genoux, une sorte de pupitre, à mouvements mesurés, réguliers, ils, tirent une aiguille énorme enfilée d’une solide cordelette — Une aiguille semblable à celles dont usent les matelassières. Il fait chaud et la sueur perle sur leurs fronts et tombe le long de leurs joues brunes. Le travail presse et il ne s’agit pas de se reposer sous prétexte qu’il fait chaud. Et puis, les sandaliers basques ont l’habitude d’affronter les rayons du soleil. Pour en avoir la forme et l’aspect général, la sandale basque ne pouvait être confondue avec cette chaussure qu’on nomme espadrille. La semelle de corde, le dessus de toile basque blanche ou rayée de vert, de rouge, de jaune, avait un je-ne-sais-quoi de plus distingué, de plus fin, que l’espadrille. Elle était plus solide aussi, puisque ces sandales devaient résister à de multiples fandangos et que le joueur de pelote devait assurer des rudes parties sans risque de voir son orteil crever toile et corde. Et c’est pour que cette chaussure légère qui permettait de courir, de bondir, comme le savent le faire les Basques, prenant bien le pied et épousant étroitement la cheville, que les joueurs de pelote et danseurs de fandango la commandaient sur mesure. N’allez pas croire que le prix de 3 à 6 francs la paire de sandales pouvait rendre riches les familles de sandaliers de cette époque.
Share Button

Cap-Ferret – Le Tramway faisant le service entre le débarcadère et la pointe de l’océan

Cap-ferret - Le Tramway faisant le service entre le débarcadere et la pointe de l'océan

Cap-ferret – Le Tramway faisant le service entre le débarcadère et la pointe de l’océan

Cap-Ferret – Le Tramway faisant le service entre le débarcadère et la pointe de l’océan
édition du Lotissement 
§
La presqu’île du Cap-Ferret a connu de nombreux réseaux à voie étroite liés pour certains à l’essor touristique d’Arcachon. En 1879, Jean SAUGEON avait créé une première voie à écartement réduit servant à transporter des visiteurs entre le débarcadère et la pointe du Cap, puis avec son fils, il a étendu la desserte vers l’océan, à l’emplacement de la plage de l’horizon. Les wagons étaient alors tirés par des chevaux. Le dernier de ces réseaux succomba en

Lire la suite

Share Button

Exposition maritime de-Bordeaux en 1907 – Interieur du Grand Palais

Exposition-maritime-de-Bordeaux-Interieur-du-Grand-Palais

Exposition maritime de-Bordeaux en 1907 – Intérieur du Grand Palais – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Exposition maritime de-Bordeaux  – Intérieur du Grand Palais
Collection Gorce, photographe éditeur , Talence, Gironde
§

Monsieur Gorce, éditeur à Talence, avait obtenu de la Ligue Maritime Française le monopole de l’édition des Cartes Postales de l’Exposition. Les organisateurs de l’exposition recommandaient vivement de refuser impitoyablement toutes les contrefaçons faites sans art et sans goût et à exiger sur les cartes postales qu’ils achètent la légende « Collection Gorce, pkoto-édit.Talence (Gironde) ». Le dépôt principal de ces cartes postales se trouvait au pavillon des Arts Graphiques. C’est en Décembre 1905 que la L. M. F. conçut l’idée d’organiser une Exposition Maritime. C’est en Février 1906 que Bordeaux fut choisi comme siège de cette manifestation et c’est le 27 Avril 1907 que l’Exposition Maritime Internationale de Bordeaux ouvrait ses portes. La rapidité avec laquelle fut conçue et réalisée l’Exposition Maritime de Bordeaux démontre une Lire la suite

Share Button

Chocolat Louit – Vue partielle dune salle de torréfaction

Chocolat Louit - Vue partielle dune salle de torréfaction

Chocolat Louit – Vue partielle dune salle de torréfaction – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

2. – Chocolat Louit – Vue partielle dune salle de torréfaction
Cliché Gorce
§
Au milieu du XIX°, la maison de commerce et de conserves alimentaires Louit fondée en 1825 est titulaire de 60 médailles et diplômes d’honneur. Les Louit sont à la tête de la plus grande industrie du sud-ouest. Elle perdurera jusqu’à la fin de la guerre 1940-1945 puis elle disparut anéantie par les difficultés d’approvisionnement de la moutarde et les ambitions financières d’un directeur de l’époque. Texte intégral: ICI  
Share Button

Bordeaux – Jeunes Filles – La sortie des élèves du Lycée 57 Rue de la Croix Blanche

Bordeaux-Lycée-de-Jeunes-Filles.

Bordeaux-Lycée-de-Jeunes-Filles.

10  –  Bordeaux – Lycée de Jeunes Filles
Rue de la Croix Blanche –  La sortie des élèves
Collection Gorce, photo éditeur, Talence ( Gironde)
§

 

La sortie de ces jeunes filles lycéennes sur cette carte postale n’était pas si courante à cette époque, il aura fallu attendre les années 1880 pour voir ce genre de situation. Je m’explique, avant 1880 l’enseignement secondaire public est réservé uniquement aux garçons, mais la lois promulguée le 21 décembre 1880 par le Président de la République Jules Grévy et contresignée par Jules Ferry change les moeurs des Français et les jeunes filles à cette époque peuvent enfin entrer au lycée. C’est sur examen que ces jeunes demoiselles âgées au minimum de douze ans révolus seront admises à la première des cinq années d’instruction secondaire.  

 

Share Button