Carte Postale Ancienne – Le Rousset d’Acon – Ecole communale

Carte Postale Ancienne - Le Rousset d'Acon - Ecole communale

Carte Postale Ancienne – Le Rousset d’Acon – Ecole communale – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Carte Postale Ancienne – Le Rousset d’Acon – Ecole communale
éditeur Proudhen Francheville
§

La ville d’Acon est une commune située à 33 kilomètres d’Évreux et 4 km de Tillières-sur-Avre dans le département de l’Eure en région Normandie. En 1910, la ville compte 372 habitants administrés par le maire monsieur Héron. Les terres d’Acon étaient cultivées par les agriculteurs M. Darrasse et M. Héron. À noter que le château d’Acon était la propriété de M. Darrasse (L). À la sortie de la ville, à deux pas de l’église et du cimetière cette maison est toujours aussi belle.    

Share Button

Carte Postale Ancienne de Courtenay – Ecole des Garçons

Carte Postale Ancienne de Courtenay - Ecole des Garçons

Carte Postale Ancienne de Courtenay – Ecole des Garçons – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Courtenay – Ecole des Garçons
éditeur Lelièvre 
§

Difficile, aujourd’hui pour nos enfants où petits enfants d’imaginer une école réservée uniquement aux garçons, et pourtant il n’y a pas si longtemps c’était le cas. Personnellement, avec ma petite soixantaine d’années, je n’ai pas la chance d’avoir des petites copines à l’école primaire. Il faudra attendre la loi du 11 juillet 1975 relative à l’éducation instaurant l’obligation de mixité dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire publics (décrets d’application du 28.12.1976). À noter, qu’avant l’ordonnance du 23 juin 1836 organisant l’enseignement primaire pour les filles, seules les jeunes filles de familles aisées pouvaient recevoir une éducation scolaire, bien souvent donné dans des institutions religieuses.  

Share Button

Cartes Postales Anciennes – l’Ecole maternelle en fête – 95 rue de Reuilly à Paris XII

Cartes Postales Anciennes - l'école maternelle en fête - 95 rue de Reuilly à Paris XI

Cartes Postales Anciennes – l’école maternelle en fête – 95 rue de Reuilly à Paris XII – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

l’Ecole maternelle en fête – 95 rue de Reuilly à Paris XI
§

Les enfants en route pour la fête, petit chapeau de papier sur la tête et drapeau à la main étaient suffisants au bonheur de ces enfants de l’école maternelle de l’école de Reuilly. En 1900 à Paris les écoles maternelles reçoivent 38 000 enfants des deux sexes de 2 à 6 ans, l’enseignement est fait par les Institutrices. Des femmes de service sont présentes dans les établissements pour la propreté des Enfants. Les écoles maternelles à cette époque étaient ouvertes de 8 h du matin à 18 h.

Share Button

Carte Postale Ancienne – Boulevard de Grenelle pris de la rue Violet – les écoliers en 1900

Carte Postale Ancienne - Boulevard de Grenelle pris de la rue Violet

Carte Postale Ancienne – Boulevard de Grenelle pris de la rue Violet – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Boulevard de Grenelle pris de  la rue Violet 
éditeur HF
§

Comme très souvent à la belle époque, les enfants sont au rendez-vous du photographe et posent au beau milieu de la rue en toute sécurité…le tramway est passé et aucun attelage à l’horizon. Mais parlons un peu de ces enfants de Paris en 1900. L’école primaire communale à cette époque acceptait les enfants de 6 ans à 13 ans révolus. Un acte de naissance et un certificat de vaccin étaient demandés. Le cours élémentaire était pour les enfants de 7 à 9 ans, le cours moyen de 9 à Lire la suite

Share Button

Tout Paris – Ecole Centrale – vue prise de la rue Turbigo

Tout-Paris-Ecole-Centrale-vue-prise-de-la-rue-Turbigo

Tout Paris – Ecole Centrale – vue prise de la rue Turbigo – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Tout Paris – 106 –  Ecole Centrale  ( III arrt ) – vue prise de la rue Turbigo
éditeur Collection F.Fleury 
§

La rue Turbigo dans les années 1900 et la rue Montgolfier où se trouve l’école centrale Paris, ou tout simplement centrale, mais le nom officiel est École centrale des arts et manufactures. Située au 1 de la rue Montgolfier, l’école est fondée en 1829 pour former des ingénieurs pour l’industrie et les services publics. En 1900 l’admission se fait par concours ( 2 par an « juillet et octobre ») en adressant sa demande au directeur de l’école avant le 20 juin ou le 10 septembre. L’âge minimum pour s’inscrire est de 17 ans et il vous sera demandé de fournir un certificat de moralité et un certificat de vaccination. Le nombre d’élèves est de 680 et la durée des études sera de 3 ans avant de recevoir le diplôme d’ingénieur des arts et Manufactures.

Share Button