Carte Postales Anciennes de Pithiviers – Kiosque de la Fanfare

Carte Postales Anciennes de Pithiviers – Kiosque de la Fanfare – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Pithiviers – Kiosque de la Fanfare
éditeur A. Gibier
§

Un petit tour dans le département du Loiret, en région Centre-Val de Loire et plus exactement à Pithiviers a la belle époque. C’est la musique de la Garde nationale dirigée par M. Brochard qui servira de formation à sa fondation officielle le 5 novembre 1873. En 1901, en division supérieure, la fanfare de Pithiviers obtient un vif succès au grand concours qui a lieu à Alger en remportant un prix d’exécution, un 1er prix de lecture à vue, un premier prix d’honneur, une médaille d’or et 2000 francs de primes. En outre sept membres de la fanfare de Pithiviers auront obtenu un prix de soliste. En 1903 la fanfare nomme en qualité de directeur M. Gillard, ex-chef de la musique d’artillerie d’Orléans. A cette époque la ville compte 5821 habitants administrés par le maire M. Thomas et M. Degans le juge de paix. A noter que le château de Bellecour sur la commune en 1900 appartient à Pierre Lejeune de Bellevue, celui de Joinville est la propriété de M. De Fougeroux et le château de Pithiviers au docteur Augé.   

Share Button

Carte Postale Ancienne – Paris – Ranelagh – Le Kiosque et la Musique

Carte Postale Ancienne - Paris - Ranelagh - La Musique

Carte Postale Ancienne – Paris – Ranelagh – Le Kiosque et la Musique – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Carte Postale Ancienne – Paris – Ranelagh – La Musique
éditeur ELD ( Ernest Louis le Deley ) 
§

La mode est aux kiosques à musique, les concerts en public, bals et spectacles sont nombreux dans les jardins et parc de Paris de la belle époque. Dans les années 1900 des nombreuses villes de France et nombreux quartiers de Paris possèdent un kiosque à musique pour le plus grand plaisir de tous les mélomanes, promeneurs et touristes. Les années passent et le kiosque à musique est de moins Lire la suite

Share Button

Ménars – Entrée du Pays en 1910 – Route de Blois

41-Ménars-Entrée du Pays-Route de Blois - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

41-Ménars-Entrée du Pays-Route de Blois – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Ménars – Entrée du Pays-Route de Blois

éditeur – Talbot  – C.Vannier, photographe à Blois

Dos séparé – circulé à découvert en 1909

§

Dans les années 1910, il était bien rare qu’une ville, village ou hameau n’est pas une carte postale avec cette légende « Entrée du Pays » ..!

En 1910, les 429 habitants de cette petite ville de Ménars ont élu Mr  Louis Gautier comme maire de la ville.

Situés à 9 kilomètres de Blois, les ménarsois et les ménarsoises vivent au rythme de la campagne, les agriculteurs à cette époque sont nombreux à s’occuper des terres autour de leur petite ville … citons quelques noms de ces hommes de la terre; Mr Bury, Mr Lahaye (A), Mr Masson, Mr Rabier Henri et Rabier Philippe.

Le boucher à cette époque porte un bien joli et marrant nom, Mr Routaboule vous prépare les plus beaux morceaux de viande pour votre pot au feu.

Comme toujours à cette époque, les commerces ne manquent pas.. et pour 429 habitants on compte 2 boulangeries, un charcutier, notre boucher Routaboule, 5 épiceries , 1 débit de tabac, 1 fromager et bien sur 6 cafés.

Un petit tour avec Street View sur Google Maps pour voir l’entrée de la ville de Ménars 100 ans après l’édition de cette carte postale

Vous remarquerez à droite de l’image que le kiosque au toit de paille est toujours à la même place.

Ménars-entrée de la ville 100ans aprés l’édition de la carte postale

Ménars – entrée de la ville 100ans après l’édition de la carte postale – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

 

 

Share Button

Carte postale Ancienne de Paris – Le Square des Arts et Métiers

Paris-square-des-arts-et-métiers – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

158 . Square des Arts et Métiers

éditeur J.H. ( J. Hauser )

dos -séparé-circulé à découvert

§

Retournons faire un petit tour dans le Paris de 1900,  l’air pur de Paris me manquait !! 

Le square des Arts et Métiers (aujourd’hui Square Emile-Chautemps), sa construction fut décidée par un arrêté du 23 août 1858 à l’occasion des travaux faisant suite au percement quatre ans plus tôt du boulevard de Sébastopol.

Après son inauguration, L’illustration le définit comme tel : « Il appartient à ce que l’on pourrait appeler le genre noble ». Et de fait, sa structure est caractéristique du jardin à la française : divisé en parcelles égales, il joue sur la symétrie avec ses allées régulières de marronniers et ses deux bassins ovales ornés de groupes en bronze.

Ces bronzes furent conçus par Davioud et exécutés en 1860 : à gauche, en regardant le Conservatoire des Arts et Métiers, les allégories de l’Agriculture et de l’Industrie sont une œuvre du sculpteur Gumery (1827-1871), à droite, Mercure et la Musique sont signés Ottin (1811-1867) ; les motifs d’ornements sont de Liénard.

Au centre, une colonne commémorative en granit du Jura a été érigée à la gloire des armées du Second Empire. Sur le socle figurent quatre grandes victoires de la guerre de Crimée : Alma (20 septembre 1854), Inkermann (5 novembre 1854), Tchernaïa (16 août 1855) et Sébastopol (8 septembre 1855).
¤

Texte sur le site : Napoléon.org

Share Button

Carte Postale Ancienne – Le Mans – Place de la Mission

Le Mans place de la Mission - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Le Mans – Place de la Mission

Placo « La mission »

Phototypie J.Bouveret :Le Mans

dos séparé – non circulé

§

Nous sommes dans les années 1900 .

le Mans est déjà une grande et très anciennes ville, bâtie dans une situation agréable sur la croupe et le penchant d’un coteau, au pied duquel coule la Sarthe, que l’on y passe sur six ponts, à 1 kilomètre du confluent de l’Huisne.

Située à 214 kilomètres de Paris et 211kilometres par la voie ferrée ( Orléans et Ouest) ligne de Paris  à Brest, à tours, Le Mans, Laval et Mayenne, Mézidon et Caen

Tramways à vapeur du Mans au Grand Lucé et à la Chartre, du Mans à St-Denis d’Orques,du Mans à Mayet et du Mans à St-Cosme-de-Vair.

En 1900,le Tramway électrique est déjà dans la ville du Mans, Patrie de Henri II roi d’Angleterre (1133-1180) de Jean le Bon ( 1319-1364), de Germain Pilon (1515-1590) « sculpteurs « , de Pierre Belon »voyageur et naturaliste (1517-1564), du Conte de Trépan (1705-1783), du générale Négrier ( 1788-1848) et de dom Guéranger, abbé de Solesmes.

¤

Une photo google-maps de aa place de la Mission 100 ans après avec un montage photos … alors vous préférez avant ou maintenant  ? 

le-Mans avant et après

Share Button