Ménars – Entrée du Pays en 1910 – Route de Blois

41-Ménars-Entrée du Pays-Route de Blois - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

41-Ménars-Entrée du Pays-Route de Blois – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Ménars – Entrée du Pays-Route de Blois

éditeur – Talbot  – C.Vannier, photographe à Blois

Dos séparé – circulé à découvert en 1909

§

Dans les années 1910, il était bien rare qu’une ville, village ou hameau n’est pas une carte postale avec cette légende « Entrée du Pays » ..!

En 1910, les 429 habitants de cette petite ville de Ménars ont élu Mr  Louis Gautier comme maire de la ville.

Situés à 9 kilomètres de Blois, les ménarsois et les ménarsoises vivent au rythme de la campagne, les agriculteurs à cette époque sont nombreux à s’occuper des terres autour de leur petite ville … citons quelques noms de ces hommes de la terre; Mr Bury, Mr Lahaye (A), Mr Masson, Mr Rabier Henri et Rabier Philippe.

Le boucher à cette époque porte un bien joli et marrant nom, Mr Routaboule vous prépare les plus beaux morceaux de viande pour votre pot au feu.

Comme toujours à cette époque, les commerces ne manquent pas.. et pour 429 habitants on compte 2 boulangeries, un charcutier, notre boucher Routaboule, 5 épiceries , 1 débit de tabac, 1 fromager et bien sur 6 cafés.

Un petit tour avec Street View sur Google Maps pour voir l’entrée de la ville de Ménars 100 ans après l’édition de cette carte postale

Vous remarquerez à droite de l’image que le kiosque au toit de paille est toujours à la même place.

Ménars-entrée de la ville 100ans aprés l’édition de la carte postale

Ménars – entrée de la ville 100ans après l’édition de la carte postale – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.