Carte Postale Ancienne de Lille – Les Halles le Matin

Carte Postale Ancienne de Lille - Les Halles le Matin

Carte Postale Ancienne de Lille – Les Halles le Matin – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Lille – Les Halles le Matin
§

Il est 7 heures du matin et les halles sont déjà prises d’assaut par les Lillois. En 1910, Lille compte 205602 habitants fièrs de vivre dans cette grande, belle, riche et très forte ville à 241 kilomètres de Paris administrée par le maire monsieur Delasalle. Située dans une contrée extrêmement fertile, sur la Deûle, Lille est entourée de fortifications immenses défendues par une citadelle. La ville en 1910 compte de nombreuses industries, des filatures de coton et de lin, des fabriques de toile et de fil à coudre, des huileries et distilleries, des fabriques de chicorée et de chocolat… Enfin, la ville bouillonne de vie et de travail pour tous à cette époque…!

Share Button

Carte Postale Ancienne – Exposition internationale – Roubaix 1911- Pavillon Chasse et Pêche

Carte Postale Ancienne - Exposition internationale - Roubaix 1911- Pavillon Chasse et Pêche

Carte Postale Ancienne – Exposition internationale – Roubaix 1911- Pavillon Chasse et Pêche

Exposition internationale – Roubaix 1911- Pavillon Chasse et Pêche
§
 En 1911, la ville de Roubaix organisa une importante exposition internationale, sur le modèle des expositions universelles qui avaient connu grand succès, à Paris notamment dans la seconde moitié du XIXe siècle et en 1900. Un village éphémère, constitué de pavillons parfois spectaculaires, fut créé de toutes pièces, à cette occasion, en bordure du Parc de Barbieux et l’hôtel de Ville, conçu par Victor Laloux, fut bâti pour affirmer devant les nombreux visiteurs attendus la richesse de Roubaix, capitale mondiale de la laine peignée. D’une superficie de 34 hectares, l’exposition comprenait le grand Palais des industries Textiles, le palais des Machines, le palais des Industries Diverses, le palais de l’économie et de l’hygiène sociale, le palais de la Chambre de Commerce de Roubaix, le palais des Mines, le palais de la Chasse et de la pêche etc. On a pu y admirer un Luna Park pittoresque, ainsi qu’un village Sénégalais et un village Flamand. Elle fut inaugurée le 29 

Lire la suite

Share Button

Roubaix – Un Coin du Parc Barbieux en 1910

Roubaix - Un Coin du Parc Barbieux en 1910

Roubaix – Un Coin du Parc Barbieux en 1910 – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Roubaix – Un Coin du Parc Barbieux en 1910
éditeur E.C – circulé à découvert en 1910
§

Le Parc de Barbieux,
D’une superficie de 34 hectares 85 ares 91 centiares, il comprend les terrains expropriés en 1867 par la Ville et ceux qui avaient été affectés à l’ancien canal de Roubaix et abandonnés en raison des difficultés rencontrées dans le parcours de la partie souterraine à la hauteur de Barbieux. Dès le 30 juin 1866, la Ville avait obtenu un décret déclarant d’utilité publique l’établissement d’une promenade partant de la rue du Moulin pour aboutir à la route de Lille, en traversant sur son parcours les territoires de Croix, et de Flers. Commencés en 1879 et poursuivis jusqu’en 1886, les travaux du Parc furent repris en 1903 et terminés en 1906. En 1908, six cascades en rocailles, superposées, ont été aménagées sur le cours d’eau qui traverse la seconde partie du Parc. C’est dans ce magnifique Parc que sera installée l’Exposition internationale du Nord de la France du 30 avril au 6 novembre 1911.

Share Button

Fabrique de lustrine – toitures en carton pétrifié « Asfaltina »- Terrasses en ciment volcanique « Andernach »

fabrique-de-lustrine

fabrique-de-lustrine

Fabrique de lustrine – Les toitures légères sont établies en carton pétrifié « Asfaltina » et les terrasses en ciment volcanique « Andernach ».
§ 

Aujourd’hui, c’est un peu la carte mystère, j’ai vainement cherché à localiser exactement cette carte, mais en vain. j’ai bien trouvé des cartes similaires avec comme indication la région du Pas de Calais, mais sans aucune certitude. Bien sur si vous connaissez cet endroit merci de me laisser un commentaire. Alors parlons de ce qui était fabriqué dans cette usine ( à moins que je me trompe) La Lustrine était et peut être est encore une certaine étoffe de soie dont on distingue plusieurs sortes à savoir la Lustrine à poil, la Lustrine Lire la suite

Share Button

Dunkerque – Le Travail au Port – Bois de Mines

Dunkerque-le-travail-au-port-Bois-de-Mines

Dunkerque-le-travail-au-port-Bois-de-Mines – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Dunkerque – Le Travail au Port – Bois de Mines
édition Cayez 1905 
Dos séparé – circulé à découvert en 1906
§

A la fin du XIXème siècle, avec l’ancrage du chemin de fer, Dunkerque développe son rôle d’entrepôt et devient le 3ème port de France. Une huilerie s’installe, faisant progresser l’importation d’oléagineux, puis une scierie mécanique. Mais le grand pourvoyeur de travail sera l’industrie du jute qui emploiera jusqu’à 5 000 salariés en 1914. En 1898, les Ateliers et Chantiers de France sont fondés à Dunkerque. D’autres sociétés viendront enrichir le tissu industriel local, favorisant le trafic portuaire : Usine de Borax en 1900, l’usine Lesieur en 1908, l’usine des Dunes en 1912. A l’automne 1914, les Allemands sont bloqués par les troupes Lire la suite

Share Button