CPA – Gouarec – Vieux Pont et abreuvoir – La Bretagne Pittoresque

CPA - Gouarec - Vieux Pont et abreuvoir - La Bretagne Pittoresque

CPA – Gouarec – Vieux Pont et abreuvoir – La Bretagne Pittoresque – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

CPA – Gouarec – Vieux Pont et Abreuvoir – La Bretagne Pittoresque
Collection A. Waron St Brieuc
§

Chef-lieu de canton du département des Côtes-d’Armor en région Bretagne, Gouarec est situé dans une vallée verdoyante au fond de laquelle coule le canal de Nantes à Brest. En 1910 la ville compte 806 Gouarécains et Gouarécaines administrés par le maire M. Le Rouzic. À cette époque, vache et lavandières se partagent la berge où coule tranquillement cette magnifique rivière que l’on nomme le Blavet.

Share Button

Carte Postale Ancienne – Thiberville Le Lavoir d’Hier à Aujourd’hui

Carte Postale Ancienne - Thiberville Le Lavoir

Carte Postale Ancienne – Thiberville Le Lavoir – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Carte Postale Ancienne – Thiberville Le Lavoir 
éditeur ND Phot
§
Connaissez-vous la Haute Normandie et plus exactement la commune de Thiberville dans l’Eure…? En 1900, il fait bon vivre dans cette ville située à 12 kilomètres de Bernay et à 8 km de Saint-Mards-de-Fresne. Les 1250 habitants à l’époque ont pour maire M. Vauquelin (B) et M. Hyver comme juge de Paix. À cette époque, une ville qui se respecte doit avoir au minimum un lavoir et c’est le cas bien sur de la ville Thiberville. Les thibervillaises sont nombreuses à

Lire la suite

Share Button

Meulan Hardricourt – Laveuse au port du Friolet

Laveuse-au-port-du-Friolet

Meulan Hardricourt – Laveuse au port du Friolet – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Meulan Hardricourt – Laveuse au port du Friolet
éditeur. J. Klein à Meulan – circulé  
§

Commune du département des Yvelines en région Île-de-France, Hardricourt est située sur la rive droite de la Seine à 15 km à l’est de Mantes-la-Jolie et à 20 km à l’ouest de Poissy. C’est ici, du matin au soir, que par la langue et le battoir, on lessive toute la ville. On parle haut, on tape fort. Le battoir bat, la langue mord ! Pour être une laveuse habile, Il faut prouver devant témoins, que le battoir est très agile, que la langue ne l’est pas moins. Achille Millien (1838-1927).

Share Button

Fosses – Un Lavoir dans les Prés en 1900

Fosses - Lavoir dans les prés

Fosses – Lavoir dans les Prés – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Fosses – Un Lavoir dans les Prés 
dos séparé – circulé à découvert en 1909 
§

Je trouve cette carte particulièrement belle et bien représentative de ce que pouvait être la vie des Françaises à cette époque. On peut difficilement s’imaginer la dureté de laver le linge à même le ruisseau. Ces femmes que l’on voit sur cette carte postale gardent quand même le sourire et pourtant, les mains gelées, le dos courbé, agenouilléés sur une simple planche en bois ou une pierre, elles vont rester ainsi plusieurs heures. Ce travail terminé le linge sera ramené à l’aide d’une brouette au jardin pour l’étendre sur les fils à linges. Un petit mot quand même sur la ville de Fosses en 1900, le maire est Mr Pierre et les habitants sont au nombre de 224. À noter que les cressonnières sont gérées par Mr Louvet et Mr Payen. Le fromager est Mr Beck; Le Féculier Mr Mongrolle; Le Vannier Mr louvet et le marchand de vin en gros Mr Rodian. J’oubliais la fête patronale est célébrée tous les 15 juin..!

Share Button

Saint-Julien du Sault – Les Lavoirs sur un Ruisseau d’Ocq

Saint-Julien du Sault-lavoir sur un ruisseau d'Ocq

Saint-Julien du Sault – Les Lavoirs sur un Ruisseau d’Ocq – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

11 . Saint-Julien du Sault – Un coin du Ruisseau d’Ocq
Collection J.D à sens 
Dos séparé – non circulé
§ 

Les petits lavoirs sur cette carte postale des années 1900 ne sont déjà plus de la première jeunesse, mais cela n’empêchait pas nos Saltusiennes de laver leur linge. Comme très souvent à cette époque même les tâches ménagères qui aujourd’hui nous semblent les plus simples sont rudes et pénibles. Ces femmes restaient pendant plusieurs heures agenouillées et le dos cassé avec comme seul accessoire qu’une caisse en bois garnie de paille ou d’un linge plié pour reposer les genoux.

 

Share Button