Carte Postale Ancienne – Paris Montmartre – Le Cabaret Bruant et le théâtre Trianon

 Paris Montmartre - Le Cabaret Bruant et le théâtre Trianon

Carte Postale Ancienne – Paris Montmartre – Le Cabaret Bruant et le théâtre Trianon – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Paris Montmartre – Le Cabaret Bruant et le théâtre Trianon
éditeur G.C.A 
§
Retournons à Paname et plus exactement en 1908 à Montmartre au 84 Boulevard Rochechouart. Le chansonnier populaire Bruant, le descendant de Villon, le poète cynique et cependant plein de pitié, qui a composé A St-Lazarre, à la Villette, à Biribi, à la glacière ne s’exhibe plus aujourd’hui que dans les revues des cafés concerts. Il a laissé au cabaret qui porte son nom, qui fit sa gloire et sa fortune, à deux successeurs, les chanteurs Raphael et André, à qui Il a aussi légué son

Continuer la lecture

Share Button

Paris – Montmartre – Cabaret des Assassins – le lapin Agil

Paris-Montmartre-Cabaret-des-assassins

Paris-Montmartre-Cabaret-des-assassins

Paris-Montmartre – Angle rue de la St Vincent et la rue des Saules-Cabaret des assassins
éditeur VP Paris
Dos séparé
§

Le lapin Agil, situé au 4 rue des Saules à l’angle de la rue St-Vincent était autrefois appelé Cabaret des Assassins. Dans un coin solitaire et pittoresque de Montmartre, un coin aux rues montueuses, étroites et sans pavage, éclairées encore par des réverbères à l’huile, bordées de murs lépreux, au tournant desquels on a des échappées de panorama sur Paris. Ce cabaret s’appelait autrefois les  Continuer la lecture

Share Button

Cabaret Montmartrois – Chat Rouge

Cabaret Montmartrois- le Chat Rouge

Cabaret Montmartrois – Chat Rouge – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Cabaret Montmartrois – Chat Rouge 
Dos séparé – non circulé 
§

On a tous entendu parler du cabaret « Le Chat Noir »qui sera l’un des symboles de la bohème du Paris de la fin du XIXe siècle, situé au pied de la butte Montmartre au 84 boulevard de Rochechouart. Mais quand on cherche sur le web ou sur quelques bottins des renseignements sur le cabaret du « chat Rouge » c’est une autre histoire …! À part quelques images rien de vraiment concret …! je ne désespère pas de trouver ou se trouvait ce cabaret…mais si vous avez la réponse, n’hésitez pas à me laisser un commentaire.

Share Button

Mennecy – La Pêche tranquille – Un Coin Heureux – l’Apéritif

Mennecy-La-Peche-tranquille

Mennecy – La Pêche tranquille – Coin Heureux – l’Apéritif – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

 La Pêche tranquille, Mennecy – Coin Heureux – l’Apéritif 
Simi-Bromure A Breger, 9 rue Théard, Paris 
Dos séparé – circulé à découvert en 1908 
§

Voici une carte postale bien sympathique de Mennecy, difficile de ne pas penser à mon père en postant cette CPA car c’est l’endroit où il allait pêcher avec son « grand », surnom qu’il avait donné à son meilleur copain René. Il fallait qu’ils aiment la pêche tous les deux pour car ils partaient de la Bastille avec leurs cannes à pêche et leurs musettes en direction de Mennecy … et oui 40 kilomètres. Bien sûr il y avait leurs petits coups de vin rouge qui leur donnait du courage, et du courage ils n’en manquaient pas… 

Share Button

Une Danse Macabre à coup de Tibia au Cabaret du Néant

    Cabaret du Néant - Paris Montmartre - Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cabaret du Néant – Paris Montmartre – Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Cabaret du Néant – Paris-Montmartre – N° 5, 3e Caveau, Les Spectres tristes
A.Plantier, éditeur – Paris
dos simple – non circulé

Cercueils en guise de tables, cranes servant de bougeoir et ambiance lugubrement mortuaire, c’était le Cabaret du Néant fondé en 1892 par Dorville et situé au 34 boulevard de Clichy.

Voici un petit fait divers de cette époque que l’on pouvait lire sur le journal « le Petit Parisien »

UNE DANSE MACABRE A COUPS DE TIBIA SUR LE CRANE C’ÉTAIT AU CABARET DU NÉANT »
Le cabaret Montmartrois le «Néant» qui,boulevard de Clichy, se singularise par une tristesse affectée et par un décor lugubrement mortuaire, a été plein de vie et d’animation l’autre soir, sur le coup de minuit.En effet, une scène tumultueuse a mis aux prises un client avec « les croque-morts » alias garçons de café chargés de servir de la bière sur des « cercueils-tables « .
Le motif de ce bruyant tapage capable de réveiller un mort n’a pu encore être dégagé du néant des disputes d’ici-bas.
Mais il est un fait certain c’est que le client a failli être « enterré par les « croque-morts et envoyé ad patres par un « curé » d’occasion en l’espèce le gérant travesti de l’établissement.
Le pseudo-curé s’était armé d’un des tibias suspendus aux murs du cabaret et il en administra plusieurs coups sur le crâne du consommateur.

C’est ainsi que l’os du mort saisit le vif…d’épouvante.
Au cours de cette lutte funèbre, une carafe et une glace passèrent, avec éclats, de vie à trépas. Mais briser du verre blanc cela porte bonheur, assure-t-on. C’est pourquoi, sans doute, le client, à demi assommé, parvint à fuir ses tourmenteurs, les cercueils-tables et la Mort, et gagna l’au-delà… l’au-delà du « Néant ».

Continuer la lecture

Share Button