Carte Postale Ancienne – Paris Montmartre – Le Cabaret Bruant et le théâtre Trianon

 Paris Montmartre - Le Cabaret Bruant et le théâtre Trianon

Carte Postale Ancienne – Paris Montmartre – Le Cabaret Bruant et le théâtre Trianon – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Paris Montmartre – Le Cabaret Bruant et le théâtre Trianon
éditeur G.C.A 
§
Retournons à Paname et plus exactement en 1908 à Montmartre au 84 Boulevard Rochechouart. Le chansonnier populaire Bruant, le descendant de Villon, le poète cynique et cependant plein de pitié, qui a composé A St-Lazarre, à la Villette, à Biribi, à la glacière ne s’exhibe plus aujourd’hui que dans les revues des cafés concerts. Il a laissé au cabaret qui porte son nom, qui fit sa gloire et sa fortune, à deux successeurs, les chanteurs Raphael et André, à qui Il a aussi légué son

costume le grand feutre mou, le pantalon de velours à côtes que complètent un gilet à revers, une veste de chasse à boutons de cuivre, et une ceinture rouge, mais il n’a pu leur léguer sa verve mordante, ses mots cruels;  et Raphael et André ne font que répéter et qu’imiter le « maitre ». Il faut frapper pour entrer chez Bruant. La porte s’ouvre, vous êtes reçu comme un importun, comme un fâcheux qu’on voudrait voir au diable. Et toute la salle vous accueille par le refrain traditionnel.. »Hola… là Ah c’te gueule c’te binette ..Hola…la! Ah c’te gueule qu’il a !…Et les timides s’en vont occuper, tout penauds, la place désignée âr un très gracieux :  » F..toi aux fauteuils d’orchestre.. »

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.