Carte Postale Ancienne d’Essigny-le-Grand – La Poste et Télégraphes

Carte Postale Ancienne d'Essigny-le-Grand - La Poste et Télégraphes

Carte Postale Ancienne d’Essigny-le-Grand – La Poste et Télégraphes – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Essigny-le-Grand –  La Poste et Télégraphes
éditeur L Petipas 
§

Le maire en 1910 était monsieur Louis Ernest Edgard Boury élu par à la majorité des 832 habitants d’Essigny-le-Grand. Le bottin Didot de 1910 nous indique que l’éditeur de cette carte postale « M. Petitpas » était le quincaillier de la ville et que le maire M. Boury était cultivateur de métier. A noter que la fabrique de briques sur la commune à cette époque était l’affaire de M. Osset (H) et que le maréchal ferrant était M. Witier. 

 

Share Button

Carte Postale Ancienne d’Essigny-le-Grand – La Place et l’école

Carte Postale Ancienne d'Essigny-le-Grand - La Place et l'école

Carte Postale Ancienne d’Essigny-le-Grand – La Place et l’école – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Essigny-le-Grand – La Place et l’école
éditeur L Petipas 
§

Restons encore quelques jours à Essigny-le-Grand et plus précisément aujourd’hui devant l’école dans les années 1910. À cette époque, les écoles sont les deux bâtiments à droite et à gauche de cette grande maison que l’on voit sur cette carte et qui était la maison d’habitation du personnel enseignant. En 1910, les enfants sont heureux de vivre dans cette ville si tranquille d’Essigny-le-Grand et personne ne peut imaginer que cet endroit deviendra quelques années plus tard, une ville martyre détruite par la guerre de 1914/1918. À ce titre le 17 octobre 1920, la Croix de guerre 1914/1918 sera attribuée au village d’Essigny-le-grand suite à la destruction totale du village en 1917. 

Share Button

Carte Postale Ancienne d’Essigny le Grand – Grande rue et Route de la Gare

Carte Postale Ancienne d'Essigny-le-Grand - Grande rue et Route de la Gare

Carte Postale Ancienne d’Essigny-le-Grand – Grande rue et Route de la Gare – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Essigny le Grand –  Grande rue et Route de la Gare
éditeur L Petipas 
§

Essigny-le-Grand est une commune située à 8 kilomètres de st Quentin dans le département de l’Aisne en région Hauts-de-France. En 1900, la ville compte 917  Essignaquois et Essignaquoises administrés par le maire monsieur Bouré. A cette époque les cafés et épiceries installés en ville sont les affaires de, M. Boniface, M. Bonniéres, M. Faucheux, M.Gorlier, M. leturque, M. Petitpas, M. Poidevin et M. Proux.  

 

Share Button

Carte Postale Ancienne – Villers-saint-Frambourg – Le Calvaire

Carte-postale-ancienne-Villers-saint-Frambourg

Carte-postale-ancienne-Villers-saint-Frambourg

Villers-Saint-Frambourg – Le Calvaire
éditeur Vignon Fils – Senlis
§

Commune française située dans le département de l’Oise, en région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Villers-Saint-Frambourg à comme beaucoup de ville à la belle époque  son calvaire. Le mot “calvaire” vient du latin “calvarium״, traduction de l’araméen “Golgotha”, voulant dire : Lieu du crâne : lieu où le Christ a été crucifié. Depuis le IVème siècle, la croix s’est imposée comme symbole du Christianisme. L’usage d’ériger des croix aux bords des chemins et aux carrefours des villes et villages est très ancien : les Romains encore païens érigeaient aux bords des chemins des colonnes et autres monuments votifs à l’honneur de leurs dieux. C’est ainsi que nos ancêtres devenus chrétiens commençaient à Lire la suite

Share Button

Carte postale Ancienne – Le Transloy – Rue du Calvaire

Carte postale Ancienne - Le Transloy - Rue du Calvaire

Carte postale Ancienne – Le Transloy – Rue du Calvaire – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

 Le Transloy – Rue du Calvaire
éditeur, Béfrancourt Bapaume – Pas de Calais 
§

Le Transloy est une commune située dans le département du Pas-de-Calais en région Nord Pas-de-Calais-Picardie. Dès le mois d’aout 1914, cette petite ville et cette région seront le théâtre de terribles combats contre les troupes allemandes. Mais parlons du bon temps d’avant cette Grande guerre, Le Transloy en 1911 est une paisible petite ville de 1202 habitants administrée par le maire Monsieur Malet-Rieul. Située à 30 kilomètres d’Arras et 7 de Bapaume, la ville à cette époque ne manque pas de petits commerces et
Lire la suite

Share Button