Paris – Les Ateliers du Timbres – Boulevard Brune

Les-ateliers-du-timbres-Boulevard-Brune

Les-ateliers-du-timbres-Boulevard-Brune

Paris – Les Ateliers du timbres, Boulevard Brune 
éditeur J.H 
dos séparé – non circulé 
§

 

Dès 1875 c’est la Banque de France qui est choisie pour imprimer les timbres postes, mais dès 1880 l’administration des Postes arrêtera sa collaboration. Les locaux, le matériel et une partie des employées seront repris par la poste et il sera créé l’atelier des timbres-poste. Les ateliers seront situés rue Hauteville, mais très vite la production des timbres devient importante et il faut s’agrandir. En 1895 le dépôt central du matériel et fabrication des timbres postes sera construit par Scellier de Gisors au 103 Boulevard Brune dans le XIVe arrondissement de Paris.    

Share Button

Vive la Bretagne – Souvenir de la Belle Jardinière à Paris

souvenir-de-la-belle-jardiniere-Paris

Vive la Bretagne – Souvenir de la Belle Jardinière à Paris – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Souvenir de la Belle Jardinière – 2, rue du pont-Neuf, Paris 
éditeur F Champenois, Paris 
dos simple non circulé 
§

 

Dans ces années 1900, la belle jardinière fête à sa manière la Bretagne. Il faut dire que le magasin de la belle jardinière situé 2 rue du pont-Neuf à Paris est grandiose avec plus de 3000m² de surface. Le succès de ce grand magasin commence en 1824 sur une idée d’un mercier du faubourg Saint-Antoine « Pierre Parisot  » qui décide de vendre à prix fixe des vêtements tout faits, du prêt-à-porter avant l’heure. Installée rue de la Cité, près du quai aux fleurs il donne tout naturellement le nom « A la belle jardinière » à son enseigne. En 1866 « la belle jardinière » s’installera au 2 rue du Pont-Neuf et continuera son accession faisant appel aux plus grands illustrateurs de cette époque d’affiches pour faire sa publicité. L’enseigne Belle jardinière cessera son activité vers 1972.

Share Button

Tout Paris – Vue du petit bras de la Seine ( VI arrt ) Perpective de notre Dame

Tout-paris-Vue-du-petit-bras-de-Seine

Tout Paris – Vue du petit bras de la Seine – Perpective de Notre Dame – Station du chemin de fer d’Orléans du port Saint-Michel

83 – Tout Paris – Vue du petit bras de la Seine ( VI arrt ) Perpective de Notre Dame – Station du chemin de fer d’Orléans du port Saint-Michel  
Collection F.Fleury
Dos séparé-circulé à découvert en 1904
§

Le photographe de l’époque s’est positionné sur le pont Saint Michel, à l’angle du Quai du même nom. Au loin Notre-Dame et un peu plus près et traversant la Seine, le Petit Pont. Le Petit-Pont est devenu Petit-Pont Cardinal Lustiger par délibération du Conseil de Paris le 11 juin 2013. En contrebas du pont on peut voir sur cette carte postale des péniches et une partie de la berge qui est appelée depuis l’année 2000, la promenade Capitant. René Capitant (1901-1970) a été un homme politique, député du Bas-Rhin en 1945), puis député de la Seine de 1946 à 1951). Il sera fondateur de l’Union gaulliste en 1946 et Garde des Sceaux en 1968.
Share Button

Paris Moderne – Les femmes Cochers prenant l’Apéritif et jouant à la Manille

Paris-Moderne-Les-femmes-Cochers

Paris-Moderne-Les-femmes-Cochers – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Paris Moderne
 Les femmes Cochers  – Nous n’avons pas peur de faire une manille tout en prenant l’apéritif. Histoire de tuer le temps. 
éditeur C.M. 
Dos séparé – circulé à découvert en 1907 
§

 

Il aura fallu attendre 1907 pour voir les premières femmes cochers dans les rues de Paris. Mais maintenant qu’elles sont en place, rien ne les arrête et les photographes de l’époque ne s’en privent pas. Aujourd’hui nos femmes cochères prennent tranquillement l’apéritif et jouent à la manille. Tout le monde se rappelle de la célèbre partie de manille dans Marius de Marcel Pagnol… « A moi y me fend le coeur, à toi y te fait rire, alors, à toi y te fait rire ? Ah ! Très bien, compris ! Té, coeur, hé !. On joue de moins en moins à la manille dans les cafés ou en famille, Belote, Tarots et Poker ont remplacé ce jeu. Je me souviens que mon père jouait très souvent à ce jeu de la manille, et dernièrement mon frère m’a rappelé son expression préférée quand il gagnait une partie. En posant son pouce sur la table mon père mimait cette phrase  » écrasez moi cette punaise ».

Share Button

Paris – Théâtre de la Gaité Rochechouart d’Hier à Aujourd’hui

Paris-Théatre-de-la-Gaité-Rochechouart

Paris – Théâtre de la Gaité Rochechouart – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

796 . Paris – Théâtre de la Gaité Rochechouart
dos séparé – circulé à découvert en 1915
§

 

Situé au 15 Boulevard Rochechouart, le Théâtre de la Gaité Rochechouart ouvre la première fois en 1867, Mistinguett,, Fréhel et bien d’autres artistes y feront des apparitions. En 1923 un incendie verra le théâtre quasiment disparaitre et c’est L’architecte Dubois-d’Auberville qui sera chargé de sa reconstruction. Le nouveau théâtre connaîtra des difficultés de gestion et l’arrivée du cinéma lui donneront le coup de grâce. De théâtre il sera Transformé en salle de cinéma pour être aujourd’hui un immeuble commercial sans vraiment d’âme, comme vous pouvez le voir grâce à cette image Google maps et ce montage photo ci-dessous. Voici ce que l’on pouvait lire en 1900 sur le Théâtre de la gaîté Rochechouart. Tous les soirs à 8h30

Lire la suite

Share Button