Saint-Cloud – Montretout – Route de Rocquencourt – La Porte Jaune écuries de l’empereur

Saint-Cloud-Montretout-Route-de-Rocquencourt

Saint-Cloud-Montretout-Route-de-Rocquencourt – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Montretout – Route de Rocquencourt – La Porte Jaune écuries de l’empereur
édition Cliché Bruna – Montretout 
Dos séparé – circulé 
§

Voici une bien belle carte de Montretout, quartier de la ville de Saint-Cloud. Avant d’être habité par de nombreuses célébrités, acteurs, hommes politiques et hommes d’affaires ce quartier de Montretout dans les années 1900 est encore très populaire. Saint-Cloud à cette époque est une ville de 6374 habitants administrée par le maire Mr Belmontet, le commissaire de police est Mr Lardanchet, le notaire Mr Muel et le commandant des sapeurs-pompiers  Mr Limosin. Le haras de la porte jaune que l’on voit sur la gauche de cette carte postale était l’affaire de Mr Duchenne. À noter à cette époque l’existence du restaurant le Pavillon-bleu, endroit mythique de premier ordre où l’on pouvait manger en écoutant un orchestre de Tziganes. 

Share Button

Salon de l’Automobile de 1905 – Un des plus beau Châssis du Salon 1905 de la Voiture – Barré et Cie Niort ( English Spoken)

Chassis-de-Voiture-Barré-et-cie-Niort

Salon de 1905 – Châssis de la Voiture – Barré et cie Niort – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Salon de 1905 – Un des plus beau Châssis du Salon 1905  de la Voiture – Barré et Cie Niort  ( English Spoken)
éditeur E. Le.Deley , Paris 
dos séparé – Circulé à découvert en 1905 
§

L’usine de construction automobile est fondée dans les années 1900 par Gaston Barré, installé jusque-là comme fabriquant de vélocipèdes, rue Ricard, à Niort. Les châssis et les carrosseries des véhicules y sont fabriqués, mais les moteurs ainsi que les boîtes et les transmissions proviennent de divers fournisseurs. L’usine s’installe de part et d’autre de la rue de Tartifume avec la construction de divers ateliers entre 1898 et 1913. Barré présente ses modèles au Salon de l’automobile des années 1903 à 1906. La société des automobiles G. Barré est créée en 1906 et  installe son siège social à Paris en 1910 et remporte le tour de France de Lire la suite

Share Button

La Société Générale – Agence Y – 94 Rue de Turenne – Paris – D’hier à Aujourd’hui

Societé-Générale–Agence-y-94-rue-de-Turenne

Société Générale – Agence Y – 94 Rue de Turenne – Paris – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

La Société Générale – Agence Y  – 94 Rue de Turenne – Paris
dos séparé – non circulé
§ 

C’est l’actualité du jour, Jérôme Kerviel sera au commissariat de menton ce soir ou restera-t-il en Italie ? Nous ne sommes pas en 2008 et le trader n’a pas encore été condamné à 3 ans de prison et 4,9 milliards d’euros, Perso j’ai du mal à croire qu’une banque peut laisser un seul trader gérer autant de millions d’euros sans qu’aucun responsable hiérarchique ne soit au courant …! Mais revenons à cette carte postale qui nous montre l’Agence Y de la banque de la société Générale, où le 23 décembre 1924, un individu prétendant se nommer Jules Meunier offre un compte sous le numéro 6417 en versant 100 francs. Lire la suite

Share Button

Paris La Nuit – Le Caveau des Innocents

Paris-la-nuit-le-Caveau-des-Innocents

Paris La Nuit – Le Caveau des Innocents

Paris La Nuit – Le Caveau des Innocents – 15 rue des Innocents 
H.M Phot . Paris
Dos séparé – non circulé 
§

Le Caveau des Innocents était situé au 15 rue des Innocents, cette rue avait été ouverte en 1786, comme rue de pourtour du marché des innocents établi sur le cimetière des innocents. Cette rue s’est appelée jusqu’en 1855 la rue du Charnier des innocents. 
Le Caveau des Innocents…. N’y entre pas qui veut car le tenancier s’efforce d’en éloigner les mécréants, les vagabonds et les amateurs de scandales. Parfois, gardant l’entrée de ses souterrains, il s’efface avec un salut devant des personnages de marque, un magistrat, un député, un jeune duc, un prince étranger, un homme de lettres, qui viennent là sonder les mystères du Paris nocturne. Le Caveau a ainsi une clientèle complexe. Lire la suite

Share Button

Paris – Manufacture de Tabac – 319 Rue de Charenton – d’Hier à Aujourd’hui

Paris - Manufacture de Tabac - Rue de Charenton

Paris – Manufacture de Tabac – Rue de Charreton – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Paris – Manufacture de Tabac – Rue de Charreton 
P. Marmuse – Paris 
dos séparé – circulé à découvert en 1908 
§

Nous voici devant les grilles de la Manufacture de Tabac qui était située au 319 rue de Charreton à Paris dans le 12e arrondissement. Spécialisé dans les cigares de luxe l’usine est construite en 1855 et  fermée en 1969. Comme on peut le voir sur cette carte postale les femmes sont nombreuses à travailler dans cette Manufacture , pas moins de 200 femmes travaillent 10 heures par jour pour confectionner des cigares à raison d’une moyenne de 100 cigares par jour par ouvrière. Voici quelques noms et prix des cigares de France de cette époque réservés aux propriétaires de Cafés, Casinos, Cercles ou Restaurants : Patriotas, Alfrédas, Escepcionales, 0 fr. 50, Esquisitos, Rigolettos, Non plus ultra 0,40, Regalia fina, Excelentes, 0 fr. 35, Bouquets, Victorias, Preciosos, 0 fr. 30, Reinitas, Reinas, 0 fr. 25. L’usine sera démolie en 1976, mais heureusement cette grille d’entrée de cette manufacture sera conservée. Grâce à google-maps  et un montage photos  voici ces grilles 100 ans après l’édition de cette carte postale. 

 Manufacture-du-tabac-319-rue-de-Charenton-dhier-à-Aujourdhui

Manufacture-du-tabac-319-rue-de-Charenton-dhier-à-Aujourdhui – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Share Button