Cartes Postales Anciennes – Paris la rue de sèvres et l’hôpital Laënnec

Cartes Postales Anciennes - Paris la rue de sèvres et l'hôpital Laennec -

Cartes Postales Anciennes – Paris la rue de sèvres et l’hôpital Laennec – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Paris la rue de sèvres et l’hôpital Laënnec
éditeur ND Phot
§

Fondé en 1634, l’ancien hospice des d’Incurables est réservé aux deux 2 sexes. En 1802, les Hommes furent transférés aux récollets, les Femmes demeurèrent Rue de Sèvres jusqu’en 1809, époque à laquelle elles furent transférées à Ivry. Transformé en Hôpital dès 1871, il reçut en 1878 le nom de Laënnec. En 1900 l’hôpital Laënnec possède 631 pour les Hommes, 318 pour les Femmes, 293 berceaux, 4 services de médecine et 1 service de chirurgie. Le personnel se composait de 7
Lire la suite

Share Button

Cartes Postales Anciennes – Forges les Bains – Entrée de l’établissement Thermal

Cartes Postales Anciennes - Forges les Bains - Entrée de l'établissement Thermal

Cartes Postales Anciennes – Forges les Bains – Entrée de l’établissement Thermal

Forges les Bains – Entrée de l’établissement Thermal
éditeur Faucoult
§

A 24 km de Rambouillet, Forges-les-Bains à la belle époque est une commune bien connue des essonniens et parisiens pour sa cure thermale aux eaux naturelles de Forges les bains. En 1900 La ville compte 1088 habitants administrés par le maire Monsieur Buisson. À noter qu’à cette époque le château de Forges-les-Bains est la propriété de St-Vincent, Schleicher et le château de Pivot appartient à M. Lhermitte (Ch).

Share Button

Carte Postal Ancienne de Hôpital de Forges les bains – Route de Forges

Hôpital de Forges les bains - Route de Forges

Hôpital de Forges les bains – Route de Forges – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Hôpital de Forges les Bains – Route de Forges 
§

Située à une trentaine de kilomètres de Paris et 24 km de Rambouillet,  Forges-les-Bains est une commune de l’Essonne en région Île-de-France. En 1900 Forges les Bains compte 1088 habitants administrés par le maire Monsieur Buisson. A cette époque l’hôpital situé à Forges les Bains est destiné aux enfants scrofuleux ou anémiques des deux sexes, âgés de 2 ans au moins et de 16 ans au plus. L’hôpital comportait 224 lits dont 112 de garçons et 112 de filles. Le directeur à cette époque est Monsieur Condom et le médecin principal M. Doumenge.

Share Button

Carte Postale Ancienne de l’Hopital Saint-Antoine – Le Magasin de Verrerie

Carte-postale-ancienne-Hopital-Saint-Antoine-Le-Magasin-de-verrerie

Carte Postale Ancienne de l’Hopital Saint-Antoine – Le Magasin de Verrerie

Hôpital Saint-Antoine – Le Magasin de Verrerie
A.P.  – éditeur ELD ( Ernest Louis le Deley)
§

En 1900 l’Hôpital Saint Antoine est équipé de 868 lits , 440 pour hommes, 349 pour femmes,79 Berceaux. Il compte aussi 8 services de Médecine. 2 services de Chirurgie. 1 Chaire de Clinique Médicale et un service d’accouchement. le Personnel  se compose de 16 Internes en Médecine, 10 en Pharmacie, 59 Externes, 5 Sages Femmes et 192 Hospitaliers. Le directeur à cette époque est MR Mulheim félix. A noter aussi que le docteur Gilles de la Tourette spécialiste du système nerveux consulte le Mardi et Jeudi, son confrère le docteur Brissaud le Lundi et le docteur Ballet le vendredi. 

 

Share Button

Tout Paris – Rue Saint-Vincent de Paul – Entrée de l’Hôpital Lariboisière

Tout-Paris-Rue-saint-Vincent-de-Paul

Tout-Paris-Rue-saint-Vincent-de-Paul – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

112 – Tout Paris – Rue Saint-Vincent de Paul
Entrée de l’Hôpital Lariboisière Xe Arrt )
Collection F.Fleury
Dos séparé-circulé à découvert en 1906
§.

 Continuons notre promenade dans le Paris de 1900 avec la collection Tout-Paris. Aujourd’hui la rue Saint Vincent de Paul et l’hôpital Lariboisière. Quelques mots sur cet hôpital dans les années 1900, situé 2 rue Ambroise Parè, l’hôpital est fondé en 1846 dans l’ancien clos St-Lazare. Appelé successivement, avant d’être terminé, Hôpital du Nord, Hôpital Louis-Philippe, en 1848, Hôpital de la République reçut en 1853 le nom de la Comtesse de Lariboisière, dont l’Assistance. publique est légataire universelle. En 1900, l’hôpital Lariboisière dispose de

Lire la suite

Share Button