Carte postale Ancienne de Condeau – La grande Rue d’hier à Aujourd’hui

Carte postale Ancienne de Condeau – La grande Rue à la belle époque – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

 Condeau – La grande Rue à la belle époque
éditeur librairie Hamard
§

Condeau est une ancienne commune française, située à 24 kilomètres de Mortagne dans le département de l’Orne en région Normandie. En 2016, Condeau comme beaucoup de petites villes de France est devenue une commune déléguée au sein d’une commune nouvelle (Sablons sur Huisne). Mais revenons en 1910, à cette époque la ville compte 550 habitants administrés par le maire monsieur Pelleray (V) et la gare la plus proche est celle de Condé sur Huisne à 2 kilomètres du centre-ville de Condeau. À noter, sur la commune la présence du château de Villeray appartenant en 1910 à M. Fauche. Grâce à Google-Maps un petit tour au même endroit avec un petit montage photo cent après l’édition de cette carte postale.

Condeau-la-grande-rue-dhier-a-Aujourdhui-Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Share Button

Carte postale Ancienne de Cabourg – Un coin du Vieux Cabourg – Marcel Proust

Carte postale Ancienne de Cabourg - Un coin du Vieux Cabourg

Carte postale Ancienne de Cabourg – Un coin du Vieux Cabourg – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Cabourg – Un coin du Vieux Cabourg
éditeur LL
§
Ville de villégiature de Marcel Proust, l’auteur de « A la recherche du temps perdu » séjournera les étés 1907 à 1914 au grand hôtel de Cabourg. Située à 24 kilomètres de Caen dans le département du Calvados en région Normandie la ville en 1910 compte 1852 habitants administrés par le maire Monsieur Bertrant. Quand Marcel Proust se promenait dans le Cabourg de la belle époque, il aurait pu s’arrêter dans les pâtisseries de M. Bernard ou M. Lemonnier où boire un petit verre au café de Paris appartenant à M. Désiré Hay. Vu la santé fragile de l’écrivain et de son asthme, il aurait pu aussi prendre une consultation chez les médecins M. Chambron ou M. Joly et aller chercher ces médicaments dans les pharmacies de M. Moutons ou M. Pesquet. Sur cette carte postale, les petits Cabourgeais et Cabourgeaises sont loin de penser qu’ils vont certainement croiser dans les rues de Cabourg l’un des auteurs majeurs du XXe siècle, considéré dans le monde comme l’un des écrivains le plus représentatif de la littérature française (1871 / 1922).
Share Button

Linas – La route d’Orleans – Le Boeuf Couronné – Carte Peinture

Linas-La-route-dOrleans-Le-Boeuf-Couronné

Linas – La route d’Orleans – Le Boeuf Couronné – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Linas – La route d’Orleans – Le Boeuf Couronné 
Vente exclusive. A Labouré – Linas – Photo peinture A Breger Frères 
Dos séparé – circulé à découvert
§

 

Continuons notre petit tour de l’Essonne avec aujourd’hui cette carte de Linas et plus précisément sur la route d’Orléans. Comme vous pouvez le constater cette carte est légèrement jaunâtre et le papier est légèrement tramé. Pour nous autres les cartophiles chacun à son nom pour désigner ce style de carte, Carte photo, Carte Tramée, Cadre tableau, Carte glacée, Carte vernie…etc. etc. Bien sûr le nom employé n’a pas vraiment d’importance quand la carte vous plaît et qu’elle représente un endroit que vous avez connu, mais il serait quand même intéressant de reprendre les noms que les éditeurs et imprimeurs de ces années 1900 utilisaient et en l’occurrence ces styles de cartes étaient vendues sous l’appellation CARTE PEINTURE. À noter que l’éditeur A. Breger a souvent utilisé cette technique pour donner ce côté plus artistique à la carte postale.    

Share Button

Environs d’Orléans – Olivet – Le Pont d’Olivet – Correspondance à décoder

Carte-Postale-Ancienne-Olivet-le pont-Correspondance codée

Olivet-le pont – Correspondance codée – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Environs d’Orléans – Olivet – Le Pont d’Olivet
éditeur B.F., Paris
Dos simple – circulé à découvert
§

Cette carte du pont d’Olivet et de son lavoir est très connue et n’a pas vraiment de valeur marchande, trouvant cette carte très souvent entre 1 à 4 euros à l’achat, selon l’état. Mais encore une fois même sur des petites cartes postales ont peut toujours trouver un petit détail qui va faire d’une petite carte un bon sujet de recherche ou de discussion entre nous. Aujourd’hui nous avons le droit à une correspondance codée, étant nul en décryptage je fais appel à vos talents pour donner la traduction de cette correspondance. Merci de me laisser un commentaire si vous trouvez la solution.     

Share Button

Hermé – Les Chaises – Chemin de Villiers en 1910

HERME-LES-CHAISES-CHEMIN-DE-VILLIERS

Hermé -Les chaises -Chemin de Villiers – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Hermé -Les chaises – Chemin de Villiers 
Collection Lefèvre  – Cliché S.L – Simonet, à Bray-sur-Seine 
dos séparé – circulé sous enveloppe
§

Comme d’habitude à cette époque aucun problème pour le photographe de faire poser les habitants d’Hermé et d’immortaliser l’instant ou cette femme pousse sa brouette. Les Chaises est un hameau de la ville d’Hermé, en 1910 on compte 495 habitants administrés par le maire de cette époque Mr Guérinot (R). Hermé est une commune française située à 12 kilomètres de Provins dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France. Toujours en 1910, la carrière de Pierres est l’affaire de Mr Garconnat (J) ; la carrière de sable Mr Pigal (A); la fabrique de briques et de tuiles est gérée par Mr Lombard (B), et le château d’Hermé est la propriété de la comtesse de Prunelé.

Share Button