Paris Vécu – Un Kiosque à Journaux

Un Kiosque à Journaux - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Paris Vécu – Un Kiosque à Journaux ( N° 58)

L.J & Cie, éditeur , Angoulême – Paris

Dos simple –  circulé à découvert le 22 juillet 1903

§

Ma collection de cpa de Paris Vécu s’agrandit petit à petit car cela devient de plus en plus dur financièrement.

Je m’explique quand on se décide de faire la collection d’une série de 105 cartes que compose cette série de Paris Vécu, on achète bien entendu au départ les cartes les plus connues et les moins chères.

Quand je dis les moins chères, il faut quand même faire attention car pour vous donner un exemple il n’est pas rare de voir sur un même  site de vente ou sur un salon, la carte   » l’aveugle du pont des arts » une carte assez courante pour cette série  vendue de 60€ voir plus  à 12 € la carte.

Je parle bien entendu de la même carte, pas de reproduction ou d’une réédition, tout cela pour en arriver à vous dire que plus la collection avance et plus les cartes manquantes sont chères.

Prenez par exemple, certainement  la  carte la plus chère de cette série « Sortie d’église  mendiants » cette carte n’est pas la plus belle de cette série, on y voit 3 mendiants sur le  devant  de la porte d’une église, son prix atteint généralement plus de 200€.

La raison vient peut être du fait qu’à l’époque envoyer des mendiants en carte postale n’était peut être pas de bon gout, ce qui à fait que la production de cette carte à été moindre que les autres ou peu gardée par les destinataires (ce n’est que  mon avis).

Mais revenons à cette carte, « Un kiosque à journaux » il existe dans cette série deux cartes quasiment identiques de ce kiosque, une avec en arrière plan des militaires et cette carte ou l’on voit un attelage de la maison *Vraikina* (la plus recherchée des deux).

On ne connaît pas grand-chose sur le photographe de cette série ‘Paris Vécu’  à part sa photographie qui apparaîtrait sur quelques clichés de la série.

André Gontier sur le neudin de 1981, nous précise que l’artiste serait sur 3 cartes de cette série (la N° 54 la 96 et la 58) pour la numérotation je me sers de la numérotation faite par André Gontier .

Ce qui nous donnerait en premier plan de cette carte (Un Kiosque à journaux) un des rares portraits de l’artiste de cette série.


Un petit plus avec une carte postale  s’agissant de l’attelage de la maison ‘Vraikina’ qui en dit plus qu’un long discourt sur cet établissement

maison VRAIKINA - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails




Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.