l’Histoire de l’Aviation de Ader à 1910 – Aéroplane de M. Robert Esnault-Pelterie en 1909

l’Histoire de l’Aviation de Ader à 1910 - Aéroplane Le Rep en 1909

l’Histoire de l’Aviation de Ader à 1910 – Aéroplane Le Rep en 1909

l’Histoire de l’Aviation de Ader à 1910 – Aéroplane Le Rep en 1909
Carte N° 65 – Photo S.A.F.A.R.A reproduction interdite
§

M. Robert Esnault-Pelterie prépare activement à Buc la prochaine campagne sportive de ses aéroplanes REP. En attendant de se remettre lui-même à l’entraînement, il a confié à M. Maurice Guffrov, le sportsman et pilote-aéronaute bien connu, le REP II bis. Dès son premier jour d’entraînement le 15 février 1909, M. Maurice Guffroy réussissait quelques petits bonds. Le lendemain, il volait 50 à 60 m. Le 17 février 1909, après avoir franchi d’abord une centaine de mètres, il réussissait à 5 mètres de hauteur une superbe envolée de

800 mètres, qui amenait l’Aviateur aux limites du terrain et l’obligeait à virer. En exécutant ce mouvement, la roue avant de l’appareil vint buter dans un talus de terre qui borne l’aérodrome, et l’aéroplane ainsi arrêté dans sa course se retournait complètement. M. Guffroy n’avait aucun mal et l’appareil ceci prouve sa robustesse résista parfaitement à ce choc terrible, seule l’hélice a été brisée.L’entraînement de M. Maurice Guffroy ne sera pas longtemps suspendu. Notons, à propos des aéroplanes REP., que Monsieur Robert Esnault-Pelterie a décidé de peindre en rouge la « carrosserie » de ces aéroplanes, ce qui leur sera un signe propre et distinctif parmi les autres marques. »L’Aérophile » 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.