Le pont au Change – le Marché aux Fleurs vers 1900

Marché aux fleurs Le pont au change Cité - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Paris le Pont au Change.

11 avril 1907 – Dos séparé – non circulé

§

Sur l’emplacement de l’ancien pont du XIIe siecle, qui était bordé de maisons,réunit la cité à la place du châtelet.

A gauche,le tribunal de commerce, construit sous Napoléon III et la conciergerie, avec la tour César qu’habitait Fourquier-Tinville. 

Quelques mots sur le marché aux fleurs en 1900.

168 places sous abris métalliques fixes pour fleurs coupées et en pots entre la Quai de la Cité et la rue Lutéce ( Bouquets à la main , fleurs de terre et d’appartement ,Palmiers 10 à 60 Francs, Phénix 50 à 70 Francs, Caoutchoucs 10 à 15 Francs, Azallées 4 à 6 francs.

100 places non abritées sur les trottoirs des quais, du pont au Change au pont d’Arcole,dont 16 places en amont (gros et détail), Arrachis en bourriche pour plantation, plantes grimpantes,arbres fruitiers, Saules Pleureurs, Acacias 8 à 10 francs, Rosiers 3 à 5 Francs, Lillas 3 francs, Pivoines 2 francs.

46 places réservées aux pépiniéristes,tous producteurs à la suite des 100 places non  abritées , 35 places seulement sont occupées ( tous arbres fruitiers et forestiers qu’on ne peut planter que durant le sommeil de la séve.

L’ouverture du Marché : A minuit les approvisionneurs peuvent décharger la veille, dès 8 heures du soir. L’avant veille des fêtes de St-Joseph,St-Jean,St Pierre, St Henri ,Ste Marie et St-Louis ,le marché s’ouvre à 8 heures du soir.

150 commissionnaires munis d’une plaque sont attachés au Marché pour le transport à domicile.Pas de tarif officiel ,mais le prix moyen d’une course est de 1 à 1,50 Francs.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.