Histoire de l’aviation – Le 4 juillet 1908 – Le June-Bug piloté par Curtiss vole 1000 mètres et gagne la coupe Scientific Américan

histoire-de-laviation-Le-4-juillet-1908-Le-June-Bug-piloté-par-Curtiss-vole-1000-mètres-et-gagne-la-coupe-Scientific-Américan

Histoire de l’aviation – Le 4 juillet 1908 – Le June-Bug piloté par Curtiss vole 1000 mètres et gagne la coupe Scientific Américain

Histoire de l’aviation – Le 4 juillet 1908 – Le June-Bug piloté par Curtiss vole 1000 mètres et gagne la coupe Scientific Américan
Carte N° 34 – Photo S.A.F.A.R.A reproduction interdite
§
Continuons cette longue série de 100 cartes postales avec la carte numéro 34 représentant le June-Bug piloté par Curtiss. La Coupe du « scientifique américan.  a, maintenant, un premier titulaire. Créée, il y a plus d’un an, par notre puissant confrère américain, cette épreuve devait être disputée le 14 septembre 1907 et comportait un vol en ligne droite de 1 kilomètre. Il n’y eut pas de concurrents à cette date et les donateurs décidèrent de transformer leur prix en challenge de distance, à date libre avec vol minimum de 1 kilomètre pour le premier tenant.
Ultérieurement, l’Aerial Association Experiments se mit en ligne avec ses deux premiers appareils Red-Wing et White-Wing, et dont les parcours maxima respectifs avaient été de

318 pieds 11 inches et 1.017 pieds. Sans se décourager, les membres de l’Aerial Association Experiments avait mis en chantier un troisième aéroplane le June-Bug et l’engageaient pour disputer la Coupe du Scientific American. L’essai eut lieu le 4 juillet, jour de l’indépendance américaine, a Hammondsport. Le June-Bug, dont l’aspect rappelle beaucoup celui du White-Wing, son prédécesseur immédiat pèse un peu moins de 295 kilogrammes pour une surface portante de 33 m2 et est actionné par un moteur de 25 chevaux seulement. Si la légèreté relative du système explique en partie le bon rendement de l’appareil, les inventeurs attribuent surtout ce bon rendement aux dimensions réduites de la queue et à ses formes très fines. La queue stabilisatrice a 10 pieds d’envergure, 27 inches d’avant en arrière et 22 pieds’ 1/2 de surface ; le gouvernail vertical a 30 inches de superficie , tandis que le gouvernail horizontal d’avant à 30 inches de longueur antéro-postérieure (32 inches sur la section médiane), 8 pieds d’envergure et 13 pieds 1/3 de surface. Voici les autres caractéristiques : surface des grandes ailes portantes : 370 pieds ; hélice de 6 pieds 2 inches de diamètre et 17 de pas (soit un pas légèrement inférieur au diamètre qui correspondrait à 17° 1/2 de pas), montée directement sur l’arbre d’un moteur qui développe 25 CHS. À 1,200 tour. Enfin, la coupe du scientifique American, est un challenge annuel de distance pour appareils d’aviation à été attribuée pour la première à M. Curtiss dans l’aéroplane June Hug avec un vol de 1609 m environ, le 4 juillet 1908, à Hammonds-Port (U. S. A.). La Coupe représente un globe céleste en argent surmonté de l’aigle américain, avec un aéroplane Langley et des oiseaux dans les nuages. À la base du piédestal quatre chevaux ailés et des palmes. Hauteur: 32 inches. Valeur: 2.500 dollars.( Aérophile 1908)
 
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.