Deuil – l’intérieur de la gare – l’arrivée du train à vapeur

95-Deuil-l'interieur-de-la-Gare - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

95-Deuil-l’interieur-de-la-Gare – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

10 – Deuil-l’interieur-de-la-Gare
éditeur ELD ( Ernest Louis le Deley )
Dos séparé – circulé à découvert
§

Les Deuillois et les Deuilloises attentent patiemment l’arrivée du train sur le quai de la gare, pendant que le photographe de la maison le Delley appuie sur son déclencheur.

La gare de Deuil-Montmagny sera ouverte en 1877 par la compagnie des chemins de fer du Nord, ligne de Paris à Luzarches.

La ville de Deuil dans les années 1900 est une ville petite ville de 3040 habitants située en Seine et Oise à 21 kilomètres de Pontoise et 12 kilomètres de Paris, son Maire à cette époque est Monsieur Dollé. Les commerces en 1900 à Deuil ne manquent pas, mais aujourd’hui citons quelques noms de petits métiers de cette époque.
La fabrique de Vannerie est l’affaire de Mr Bardoux, les tonneliers sont Mr Clément et Mr Legros; Les Marbriers sont Mr Samson et Mr Thévenin; Les Maréchaux-ferrants sont au nombre de 3, Mr Blaise, Mr Deprez et Mr Pinel; Le Charron est Mr Lefévre et terminons sur le souffleur de verre Mr Cugnier.
À noter les 2 châteaux de la commune, La Chevrette de Mr Bailly et La Tourelle de Mr Ferté.

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.