Carte Ancienne de Paris Vécu – La Station d’Omnibus

N75-Paris Vécu-Station d’Omnibus – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Paris Vécu –  Station d’Omnibus  ( N° 75)

L.J & Cie, éditeur , Angoulême – Paris

Dos simple –  Non circulé

§

Une nouvelle carte de cette célèbre série de Paris vécu, aujourd’hui .. La Station d’Omnibus

La Compagnie des Omnibus a employé en 1900 environ 1000o employés ou ouvriers de toutes sortes.

Les contrôleurs gagnaient 1600 à 2500Fr, les cochers et conducteurs recevaient un salaire quotidien de 5 à 7 fr (primes comprises).

  La compagnie possédait 16 017 chevaux, le maximum des voitures mises en circulation, par jour, a été de 1130 en 1897. Ces véhicules ont parcouru en 1897 …

39 102 000 kilomètres (plus de 2 fois 1/2 le tour du monde par jour).

La Compagnie a transporté en 1897..  256 210 596 voyageurs. La ligne la plus utilisée était celle de Montrouge-Gare de l’Est. Aprés la disparition de l’omnibus « fantôme » Place St-Michel-Forges d’Ivry,
c’est la voiture Rue des Morillons-les Halles qui a transporté le moins de voyageurs. Le jour où l’on voyageait le moins était le vendredi. C’était à 1 h. du soir que l’on trouvait le plus facilement une place dans les omnibus.

A chaque station un registre de réclamations était mis à la disposition des voyageurs.

En ce qui concerne les tarifs des omnibus en 1900 .

 l’Intérieur était à 30 centimes, avec ou sans correspondance;  l’Impériale était à 15 centimes sans correspondance et 30 centimes avec correspondance.
Les Sous-Officiers et Soldats et Gardiens de la paix payaient 15 centimes avec ou sans correspondance.
Les voitures affectées au service du matin ne circulaient ni les dimanches ni les jours fériés, elles ne délivraient pas de correspondances, et le tarif était fixé uniformément à 15 centimes,intérieur ou impériale.

Pour faire arrêter un omnibus en 1900,le moyen le plus pratique était de se placer sur le trottoir et de faire signe au cocher d’arrêter, le cocher était toujours averti par le conducteur si la voiture était au complet.

Chose assez marrante dans le règlement, si la voiture s’arrêtait sur votre signe ..ceci ne vous donnait pas un droit d’occuper une place vacante car si une personne plus agile ou plus rapide prenait la place ..son droit était incontestable.

On ne pouvait pas monter dans un omnibus avec des paquets de nature à incommoder les autres voyageurs et il était aussi interdit de cracher à l’intérieur d’un omnibus. « mais ce fait n’exposait pas à une contravention »

Sur d’autres cartes postales avec des omnibus, je vous donnerai encore plus de détails sur le règlement et les bons usages à respecter dans les omnibus de 1900.

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.