Bourget Aviation le Monoplan-Benard – L’oiseau Tango de Tarascon et Laulhé – Paris New-York

Bourget-aviation-Monoplan-Benard-l’oiseau Tango de Tarascon et Laulhé- Paris-New-York- Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Bourget Aviation le Monoplan-Benard 
L’oiseau Tango de Tarasconet Laulhé – Paris New-York
éditeur Rigal – GBouchetal Phot-edit, 72 Bd de l’Hôpital Paris 
Dos séparé – non circulé

LES PRÉPARATIFS  DE L’ OISEAU TANGO » TOUCHENT A LEUR FIN
Les préparatifs de l’Oiseau Tango, le monoplan Bernard, construit sur les plans de l’ingénieur Hubert, en vue de la traversée de l’Atlantique projetée par Tarascon et Laulhé, touchent à leur fin.

L’expresse du Midi : L’avion « Tango » fera aujourd’hui les essais de consommation, Le Bourget, 2 septembre 1927
Des essais du canot pneumatique de « l’Oiseau Tango » ont été effectués hier matin à Suresnes. Ce canot construit pour 3 personnes peut tenir la mer fort longtemps. Il porte l’inscription « Les Mouettes « , un poste de T. S. F. est installé à bord, réglé sur la longueur d’ondes de 600 mètres. Le radio-télégraphiste Ducaud a été définitivement choisi comme devant être le troisième membre de l’équipage Tarascon et Laulhe.
L’avion tango a été pesé hier soir à vide sur la bascule du port aérien du Bourget, comportant toutefois- ses accessoires. Son poids est de 2.115 kilos. Aujourd’hui auront lieu des essais de consommation sur la distance Paris-Abbeville et Paris-Marseille, avec escale au Bourget pour le ravitaillement.
Tout doit être prêt au début de la semaine prochaine.

Deux mois après ces essais, le 06 novembre 1927 l’ingénieur Jean Hubert qui avait construit l’Oiseau Tango, à bord duquel Tarascon et Laulhé projetaient de tenter le raid Paris-New-York … se tue en auto.  

 

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.