Les Petits Métiers Parisiens – La Matelassière – Demander le sucre Vanilliné

Carte-postale-Ancienne-Les petits Métiers parisiens-La Matelassiére

Les petits Métiers parisiens – La Matelassière – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Les Petits Métiers Parisiens – La Matelassière

Demander le sucre Vanilliné 

H.Lass, E. Pécaud & Cie, Paris 

dos séparé – circulé à découvert 

§

Il ne faudrait pas croire que Paris dans les 1900 était un lieu ou l’on pouvait faire n’importe quoi et n’importe ou. Les petits métiers avaient aussi leurs obligations et les services juridiques spéciaux de la ville de Paris étaient là pour s’en occuper. « La force obligatoire de la loi écrite, dans les cas litigieux sur lesquels le Code ne se prononce pas ou renvoie à la coutume établie et comprend aussi les principales ordonnances de Police. » En ce qui concerne les matelassières et matelassiers installés sur la voie publique, ils devaient demander une permission au commissaire du quartier « sous peine d’amende » pour carder les matelas, battre la laine ou le crin. 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.