Histoire de l’Aviation – 18 Novembre 1907 – l’aéroplane de La Vaulx inventé par Tatin vole 70 mètres à St-Cyr

histoire-de-laviation-18-Novembre-1907-laéroplane-de-la-Vaulx-inventé-par-tatin-vole-70-métres-à-St-Cyr-

Histoire de l’Aviation – 18 Novembre 1907 – l’aéroplane de La Vaulx inventé par Tatin vole 70 mètres à St-Cyr

Histoire de l’Aviation – 18 Novembre 1907 – l’aéroplane de La Vaulx inventé par Tatin vole mètres à St-Cyr
Carte N° 21– Photo S.A.F.A.R.A reproduction interdite
§

Le comte de La Vaulx vient de procéder aux premiers essais de son aéroplane dans la plaine de Saint-Cyr. C’est tout près de la gare de cette localité, dans la vallée qui limite les bois de Versailles, qu’il a fait ses premières expériences. L’aéroplane du comte de La Vaulx a été établi, sous la direction du savant aviateur Tatin, aux ateliers Mallet. L’envergure est de r.5 mètres et la Superficie de 40 m. 60.La surface sustentatrice est montée sur un corps de Profil fusiforme et de section carrée constituée par un bâti en bois de sapine en avant et en bois de frêne dans la région moyenne où ce trouvent logés l’aviateur assis et derrière lui le

moteur. Ce corps a 6 m. 75 de long et 1 mètre carré de section à maître-bau. Il est tendu d’étoffe. Deux longrines horizontales, partant de la surface principale, portent à extrémité arrière un empennage fixe de 9 m. 80 de superficie. En arrière de cet empennage fixe est monté un gouvernail de profondeur mobile autour d’un axe horizontal. Le gouvernail à axe vertical est placé au-dessus de la queue fixe. Ces gouvernails sont manœuvrés par un volant et un levier. La longueur totale, dans le sens de la marche, est de 13 m. 25. Le système propulseur comprend un moteur de 40 HP à 8 cylindres Antoinette, actionnant par transmission deux hélices de 2 mètres de 2 m. 20 de pas, tournant côte à côte et en sens inverse.l’aéroplane est porté par trois roues de lancement. En ordre de marche, le nouveau « plus lourd que l’air » pèse 400 kilos, ainsi décomposés : moteur 70 kilos, ses accessoires 60 kilos, corps de. l’appareil 100 kilos, aviateur 100 kilos, eau et essence 50 kilos, Imprévu 20 kilos. Tout Permet d’espérer que le comte de La Vaulx sera aussi heureux avec son aéroplane qu’avec les ballons, auxquels il doit sa haute réputation

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.