Carte Postale Ancienne de l’église Sainte Marquerite à Paris

église Sainte Marguerite - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

176. –  l’église Sainte Marguerite à Paris

éditeur G.I

Dos simple circulé à découvert en 1909

§

Il y a la petite histoire de cette église la mienne et la grande histoire des historiens, commençons par la petite .

Habitant enfant à l’angle de la rue Richard Lenoir et de la rue de Charonne la rue Saint Bernard se situait à 400 mètres de chez moi et c’est dans cette rue que ma mère m’emmenait tous les matins à l’école maternelle qui se situait juste en face de l’église.

Je vous ai déjà parlé du square juste en face de l’école et accolé quasiment à l’église, endroit magique de verdure ou le gardien manchot n’arrêtait pas de se servir de son sifflet pour nous réprimander  au moindre écart du règlement qui était affiché sur la porte de son petit kiosque vert.

Maintenant pour la grande histoire je vais faire assez court car son histoire est passionnante mais assez complexe, en 1629 un arrêt du Parlement de Paris fait de Sainte-Marguerite une chapelle particulière ,celle-ci fut érigée en 1634  en église succursale  de l’église Saint-Paul , la chapelle fut agrandie à plusieurs reprises entre 1669 et 1678  et flanquée de deux bas-côtés .

Le Pape Pie VII  donna à cette église un calice  lorsqu’il vint y célébrer la messe le 11 février 1805 .

Sous la Commune l’église faillit être incendiée , des barils de poudre avaient été descendus dans la cave lorsque les Versaillais arrivèrent juste à temps pour éviter le pire.

On ne peut pas parler de l’église Sainte Marguerite sans parler de son cimetière et de son énigme sur la sépulture du  » petit enfant mort au Temple ».

 le 10 Juin 1795 vers 5 heures du soir on inhuma l’enfant mort le 8 juin vers 3 heures du matin dans le donjon de la prison du Temple sous le nom de Louis XVII , le corps de cet  enfant fut transporté  par plusieurs soldats  directement au cimetière .

Le cercueil fut déposé directement sans cérémonie religieuse dans la fosse commune, mais dans la nuit le fossoyeur retira le cercueil et le replaça dans une bière de plomb après avoir dessiné assez grossièrement une fleur de lis sur le couvercle.

Une exhumation en 1846 et une deuxième en 1894 ont montré  que les ossements enfermés dans cette bière de plomb étaient ceux d’un jeune homme de 15 à 18 ans , alors que le dauphin n’avait que 10 ans à sa mort.

En 1979 une troisième exhumation a lieu mais n’apportera aucun élément nouveau quant à l’identité de ce corps , l’hypothèse la  plus plausible parmi des dizaines d’autres serait que l’on ait subtilisé le cercueil du Dauphin (le petit Roi Louis XVII ) pour le remplacer par celui d’un autre enfant .

Qui est enterré au cimetière Sainte-Marguerite et où est enterré le corps du petit Roi Louis XVII fils de Louis XVI et de Marie Antoinette d’Autriche ?

Voici une partie d’une grande énigme de notre histoire qui restera sans doute sans réponses encore de nombreuses années !!

Beaucoup plus de détails sur l’église Sainte Marguerite à lire dans le livre le « dictionnaire des rues de Paris » de Jacques Hillairet où sur l’excellent site :

LE PIÉTON DE PARIS

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.