La Grande Crue de la Seine en janvier 1910 – Le pont Sully au maximum de la crue

La Grande Crue de la Seine en janvier 1910 - Le pont Sully au maximum de la crue

La Grande Crue de la Seine en janvier 1910 – Le pont Sully au maximum de la crue – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

La Grande Crue de la Seine en janvier 1910 – Le pont Sully au maximum de la crue 
éditeur ND 
§
Sous les ponts de Paris, l’eau s’écoule avec peine, il en est de même pour le pont de Sully ou l’eau a presque atteint la clef de voûte principale. La seule sous laquelle les épaves pouvaient encore passer. Aussi des ouvriers sont-ils descendus sur l’espèce de plancher qui s’est formé devant le tablier. Ces travailleurs, qui sont tenus à l’aide de cordes par des camarades restés sur le pont, s’occupent de faire passer, sous la voûte, à l’aide de longues perches, les tonneaux, les planches et les solives que de furieux remous emportent alors vers le centre de Paris, vers d’autres ponts qui vont être à leur tour obstrués.
Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.