Paris-Jardin d’Acclimatation – Le chargement du Dromadaire

Le chargement de Dromadaire – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

28  –  Paris-Jardin d’Acclimatation – Le chargement du Dromadaire

éditeur – Royer ,Nancy

Dos séparé – non circulé

§

En 1854 Isidore Geoffroy Saint-Hilaire devient président de la fondation impériale zoologique d’acclimatation , L’empereur Napoléon III offre à cette fondation 19 hectares situés dans le bois de Boulogne.

Cette fondation  se chargera de l’acclimatation et à la domestication d’espèces d’animaux  et de végétaux et c’est en en 1860 que le jardin d’acclimatation ouvre les portes aux parisiens.

Situé au cœur du Bois de Boulogne porte des Sablons, on peut y admirer la faune exotique et des animaux venus de pays lointains, ours, chameaux, girafes vivent au cœur de ce jardin ce qui fait le bonheur et l’étonnement des Parisiens.

La guerre de 1870 avec la famine sera fatale à ces animaux, ils seront abattus afin de nourrir la population,et ce n’est que vers les années 1900 que le jardin retrouvera de sa splendeur et redeviendra un  jardin de loisirs pour les Parisiens.

En 1909 , le directeur est Monsieur Porte , les collections du jardin son visibles tous les jours de la semaine au prix de 1Franc et le dimanche et fêtes ce prix est de 0,50 centimes.

Par contre je ne peux vous dire combien coutait le petit tour de dromadaire !



Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.