Nice – l’Église Saint-François-de Paul et l’Opéra

Nice , Saint François de Paule - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

18   –   Nice – l’Église Saint-François-de Paul et l’Opéra

éditeur B.F,Paris

Dos séparé -circulé à découvert en 1905

§

A quelques mètres des portes de l’opéra et de l’église Saint François de Paule cette rue était  bien connue aussi des niçois pour son célèbre marché aux fleurs.

Le petit garçon sur le devant de la carte attire tout de suite l’attention, mais derrière lui la vendeuse de fleurs parle à une femme portant une très chic tenue.

A la droite de cette femme tenant un panier d’osier marche à mon avis une domestique qui porte les courses de Madame.

Rien d’étonnant pour l’époque, de nombreuses familles aristocratiques ou bourgeoises se devaient d’avoir recours aux services de bonnes à tout faire et de domestiques divers. 

Ces bonnes à tout faire venaient très souvent du milieu paysan et c’est leur propre famille  qui pensait que la domesticité de leur fille pourrait les aider financièrement.

Il est vrai qu’à cette époque les salaires d’usines ou de fermes étaient peu élevés et l’idée d’être payée nourrie et logée attirait de nombreuses jeunes femmes à la ville.

L’idée d’un beau mariage avec une personne de la ville n’était pas à écarter, mais si un mariage ne se faisait pas il était toujours possible de revenir au pays pour se marier et aider la famille avec les économies de plusieurs années de servitudes de

« bonne à tout faire ».

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.