La Chaux de Fonds – La gare et les grévistes du Bâtiment

Chaux de Fonds – La gare et Cortège des grévistes du Bâtiment- Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

La Chaux de Fonds – La gare et Cortège des grévistes du Bâtiment

4711 édition Burgy, Lith , Saint-Imier

Dos séparé circulé à découvert en 1905

§

Dans ces moments de crise faisons comme de nombreux français très privilégiés un petit tour en suisse!!

Allons faire un tour à la chaux de fonds du canton de Neuchâtel, ville où il fait bon vivre et située qu’à 10 kilomètres de la frontière avec la France.

Sur cette carte postale les ouvriers du bâtiment sont en grève et forment un cortège devant la gare.

  ¤

La grève des maçons et manœuvres en 1904 à La Chaux-de-Fonds
Les travailleurs du bâtiment jouent un rôle de pionniers dans les luttes ouvrières.

La plupart d’entre eux viennent d’Italie et travaillent dans des conditions très pénibles. En 1904, le salaire moyen atteint à peine 41 centimes à l’heure, tandis que le prix du kilo de pain est de 32 centimes.
Le syndicat des maçons et manoeuvres avait obtenu la signature de conventions collectives en 1896 et 1897. En juillet 1904, il demande une augmentation des salaires : 35 centimes au minimum pour les porte-mortier et 65 centimes pour la catégorie la mieux payée. Les revendications portent aussi sur les conditions de travail et les droits syndicaux. Les entrepreneurs refusent de céder.
Dès le 18 juillet, plus de 500 grévistes bloquent les chantiers.

l’Union ouvrière apporte son soutien actif au mouvement.
A la demande des entrepreneurs, le Conseil d’Etat décide de mobiliser la troupe. Dès le 2 août, La Chaux-de-Fonds est occupée par un millier de militaires. Finalement, le 10 août, les grévistes sont cernés par la troupe et les animateurs du mouvement sont expulsés de Suisse. Des incidents opposent la troupe à la population.
Ce conflit aboutira à une amélioration des salaires et des conditions de travail. Il restera dans les mémoires et contribuera à développer l’antimilitarisme dans les milieux ouvriers.

Et si on imaginait ces grévistes en cortège place de la Gare 100 ans après grâce une image google maps et un montage photos ?

La Chaux de Fonds – la Gare et les grévistes 100 ans après


 
Texte intégral sur : www.chaux-de-fonds.ch/…/Loi…/100ans_syndicalisme.pdf


Share Button

2 réflexions sur « La Chaux de Fonds – La gare et les grévistes du Bâtiment »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.