Histoire de l’Aviation – 1910 – Le monoplan La Frégate de Robert de Lesseps

Histoire de l'Aviation - 1910 - Le monoplan La Frégate de Robert de Lesseps

Histoire de l’Aviation – 1910 – Le monoplan La Frégate de Robert de Lesseps – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Histoire de l’Aviation – 1910 – l’Aéroplane La Frégate
Carte N° 99 – Photo S.A.F.A.R.A reproduction interdite
§

Le monoplan La Frégate de Lesseps, d’une envergure de 10 mètres, d’une longueur de 6,5 mètres et d’un poids à vide de 210 kilos avait une forme bien particulière avec des ailes incurvées rappelant les ailes d’un oiseau. M. Robert de Lesseps avait commandé à une société de construction d’appareils aériens, un aéroplane d’un type inédit qu’on avait baptisé La Frégate en versant d’avance un acompte de 5.000 francs. Quand fut achevée la construction de l’appareil, M. Robert de Lesseps en confia l’essai à son frère, mais il arriva que

pour une cause qu’on n’a pu déterminer,  l’aéroplane, après s’être enlevé dans un bond prodigieux, vint s’abîmer sur le sol où il se brisa. Cet incident mettra à la barre de la 6éme chambres du tribunal civil, M. Robert de Lesseps et la société de construction de cette Frégate, réclamant à celle-ci la restitution des 5.000 francs qu’il avait versés à titre d’acompte. Après avoir entendu M. Imbrecq et Benvenisti, la 6éme chambre, que présidait M. Brossard-Marcillac, donna gain de cause à M. Robert de Lesseps. Dorénavant  les essais d’aéroplanes seront à la charge du « constructeur » et l’acheteur n’étant tenu de prendre livraison qu’après des essais lui donnant toute satisfaction.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.