En 1910 à Maintenon – Rue du Faubourg – Larue

28-Maintenon-Rue du Faubourg-Larue - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

28-Maintenon-Rue du Faubourg – Larue – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

30  – Maintenon – Rue du Faubourg – Larue

Ch. Foucault, éditeur – Dreux

Dos séparé – circulé à découvert

§

La rue du Faubourg-Larue à Maintenon dans l’Eure et Loire semble bien tranquille , il faut dire que nous sommes dans les années 1910 et le cheval tire encore la charrue..!

100 ans après de nombreux Maintenonnais et Maintenonnaises se plaignent ou se plaignaient du bruit que font où faisaient les camions en traversant leur ville, une déviation était prévue … Où en est ce projet ?
Merci de me laisser un commentaire si vous êtes au courant.

Mais revenons en 1910, la ville de Maintenon est située au confluent de l’Eure et de la Voise à 19 kilomètres de Chartres, son maire est le Duc de Noailles et son juge de paix Monsieur Gautier.

Comme très souvent à cette époque les 2013 habitants de Maintenon ne sont pas en manque de commerces, pas moins de 4 boulangeries, 3 boucheries et 12 épicerie Merceries sont installées en ville

Sur cette carte postale le cheval et la charrue est au premier plan, bien sur à cette époque les paysans labourent encore leur terre à l’aide d’une charrue tirée par un ou deux chevaux de trait.

En 1911 les charrons de Maintenon sont Mr Launay et Mr Pichot, le marchand d’instruments agricoles est Mr Christen, les bourreliers sont Mr Clichy, Mr Delarue et Mr Peyé et bien sur citons les agriculteurs de cette époque Mr Pénelle et De Noailles.

Une photo google de la Rue du Faubourg-Larue à Maintenon 100 ans après l’édition de cette carte postale 

Maintenon-la-rue-du-faubourg-Larue-100-ans-aprés

Maintenon-la-rue-du-faubourg-Larue-100-ans-aprés


 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.