Chelles – Les surprises de la pêche à la ligne

Les-surprises-de-la-pêche-à-la-ligne

Chelles – Les surprises de la pêche à la ligne -Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Chelles – Les surprises de la pêche à la ligne
éditeur Boudot – Dos séparé 
§
La pêche, il y a bien longtemps que je n’ai pas fait une vraie partie de pêche à la ligne. je me rappelle encore de ces petits matins ou mon père me réveillait à 5 heures pour se préparer à partir la journée entière à la pêche. Bien souvent on arrivait au bord de l’eau et on voyait le soleil se lever et les premiers rayons du jour se refléter sur l’étang, c’était le bon moment pour sortir nos cannes et monter nos lignes. C’est la meilleure heure de la pêche me répétait papa, en positionnant méticuleusement son pliant en toile orange et s’asseyant dessus pour au moins 8 heures. Le premier poisson arrivait rapidement et on sortait la bourriche de son sac, et oui il ne fallait jamais mettre la bourriche à l’eau avant le premier poisson, de peur que cela porte la guigne… Elle était chouette cette époque …!
Share Button

2 réflexions sur « Chelles – Les surprises de la pêche à la ligne »

  1. Tout à fait d’accord c’était une époque fabuleuse, quelque chose de magique que je ne retrouve plus aujourd’hui au bord des étangs ou des rivières, heureusement il nous reste nos chères cartes postales pour rêver…
    Amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.