Carte postale Ancienne – Paris – Niche à Coquelin 375 Francs

Niche à Coquelin 375 Francs - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Niche à Coquelin : 375 francs.

S’adresser aux CONSTRUCTEUR DÉMONTABLE ,51, rue Vivienne, Paris – Tel 243-01

Dos séparé – non circulé

§

Voilà une petite maison en bois parmi bien d’autres que proposait la maison de construction démontable « la niche à Coquelin  » installée au 51 rues Vivienne à Paris IXe arrt

j’ai trouvé un nouveau thème qui devrait plaire aux amateurs des années 1900 .

À travers les cartes postales, je vais vous faire découvrir ce qu’il était écrit dans diverses revues et bottins de cette époque .

Aujourd’hui sur le thème de la construction voici quelques lignes sur les entrepreneurs de maçonnerie.

Vous verrez parmi les thèmes abordés qu’il y aura des lois ou des recommandations plutôt cocasses !

¤

Les entrepreneurs de Maçonnerie sont le plus souvent d’anciens contremaîtres qui ont fait de petites entreprises à la tâche.

Un entrepreneur qui a du crédit peut prendre une bâtisse d’une valeur de 300 000 fr avec un 1er capital de 50 000 fr ; mais il lui faut verser un fort cautionnement pour entreprendre les travaux de la ville ou de l’état.

  Une maison de 300 000 fr peut être construite en 6 mois, si l’entreprise est dirigée par un « Patron Capable ».

Les gains de l’entrepreneur sont fort variables, ils dépendent du rabais que font les fournisseurs, de l’examen plus ou moins attentif de l’architecte sur les matières premières employées, et surtout de la « surveillance du personnel manœuvre ».

En général, l’entrepreneur réalise un bénéfice de 5 à 15 % sur le travail effectué.

 


 

Share Button

2 réflexions sur « Carte postale Ancienne – Paris – Niche à Coquelin 375 Francs »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.