Carte Postale Ancienne de Puteaux – Usine de Dion et Bouton – La rentrée des ouvriers

Carte Postale Ancienne de Puteaux - Usine de Dion et Bouton - La rentrée des ouvriers

Carte Postale Ancienne de Puteaux – Usine de Dion et Bouton – La rentrée des ouvriers

Puteaux – Usine de Dion et Bouton – La rentrée des ouvriers
éditeur « Abeille »
§
C’est, ne l’oublions pas, du labeur commun du Comte de Dion et de M. Bouton que naquit le premier moteur à cylindres mu par l’essence. C’est dans un petit hangar de la rue Pergolèse, que vers 1880, se réunissaient les deux associés pour mettre au point ce moteur de leur invention qui devait révolutionner le monde. Etant donné le succès complet obtenu par les essais du moteur conçu., Les deux associés n’hésitèrent, pas à mettre à exécution leur projet de création d’une usine de fabrication. Cette idée, ils la réalisèrent, à Puteaux sur un embryon de terrain de 300 mètres carrés qui se trouvait disponible. Rapidement s’élevèrent les premières constructions qui devaient

 servir d’ateliers mécaniques. C’est là où, industriellement, vit le jour le premier moteur mondial à essence. Cette usine devint très vite trop exiguë. En 1887, elle se développa sur un millier de mètres carrés. La maison de Dion-Bouton ne pouvant plus résister à l’afflux des commandes s’agrandit encore en 1892. Elle poursuivit la construction d’ateliers sur 3.500 mètres carrés. Les commandes redoublant sans interruption, la maison de Dion-Boulon complètement débordée fut, obligée de reculer ses murs dans des proportions considérables 27.000 mètres carrés en 1897, qui ne sont rien à côté de la surface de 60.000 mètres carrés en 1920 que couvraient les Etablissements de Dion-Buton.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *