Carte Postale Ancienne de Bernay – La Gare à la belle époque

Carte Postale Ancienne de Bernay - La Gare à la belle époque

Carte Postale Ancienne de Bernay – La Gare à la belle époque – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Bernay – La Gare
éditeur Collection Walter Bernay
§

Dans le département de l’Eure en Normandie, Bernay en 1910 est une ville fort agréable située sur la rive gauche de la Charentonne, à 48 kilomètres d’Evreux. La gare de Bernay est mise en service le 1er juillet 1855 par la Compagnie des chemins de fer de l’Ouest, lignes de Paris à Cherbourg et de Bernay à Ste-Gauburge. Le 10 septembre 1910 dans l’après-midi, un accident épouvantable s’est produit à peu de distance de cette gare de Bernay. Le train express 322, venant de Cherbourg et se dirigeant sur Paris, a déraillé à deux cents mètres environ de la gare. Ce train était parti de Cherbourg à1 h. 10 de l’après-midi quittait Liseux à 4 h.13, ne s’arrêtant pas à Bernay il devait entrer en gare de Saint-Lazare à 6 h. 58. Filant à toute allure, le convoi arriva à son heure normale en vue de la gare de Bernay, mais en franchissant le passage à niveau de Boucheville, les voyageurs qui s’y trouvaient ressentirent soudain une secousse terrible et furent pour la plupart précipités les uns sur les autres. Quelques secondes plus tard, le train était complètement immobilisé, et ce furent alors des cris de douleur, des gémissements, des appels désespérés, tandis que des voyageurs demeuraient valides, mais complètement affolés,  ouvraient précipitamment les portières et sautant sur la voie, s’enfuyaient dans toutes les directions, appelant au secours. Après les premiers moments de stupeur passés, le personnel de la gare de Bernay s’occupa avec beaucoup de dévouement et d’activité de la trentaine de blessés. Malheureusement, sous la locomotive et les premières voitures brisées gisaient le mécanicien, le chauffeur et le chef de train, les malheureux avaient été littéralement écrasés. Trois autres cadavres furent découverts au milieu des débris de deux wagons de première classe. 
.

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *