Au centre du quartier Latin – Le Cafe d’Harcourt

Au centre du quartier latin -Le Cafe d'Harcourt

Au centre du quartier latin -Le Cafe d’Harcourt – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Au centre du quartier latin – Le Café d’Harcourt
Cuisine Soignée – Caves renommées
Dos séparé – non circulé 
§

À l’angle du 47 boulevard Saint-Michel et du 8 place de la Sorbonne se trouvait le café d’Harcourt. Ce café a été de longues années le rendez-vous des gastronomes et des fêtards du quartier latin. Mais c’est aussi la terrasse où le 3 juillet 1893 Antoine Nuger a été tué par un agent de police. Antoine Nuger était tranquillement assis en terrasse quand sur le boulevard Saint-Michel des étudiants protestaient contre celui qu’ils appelaient le « Père La pudeur » ( M. Le sénateur Bérenger.). Ce sénateur avait la veille condamné M. Guillaume le fils du membre de l’Institut, et certaines dames qui avaient participé au bal des Quatr’z Artg en tenue plus que légère. Les étudiants sont équipés de lanternes vénitiennes et manifestent la boutonnière ornée d’une feuille de vigne en conspuant « le sénateur Bérenger. C’est à ce moment-là que les manifestants se réfugièrent alors à la brasserie d’Harcourt et conspuèrent » les gardiens de la paix. Des agents des brigades centrales arrivèrent pour prêter main-forte à leurs collègues policiers. M. Tanguy, officier de paix, donna des ordres pour que la terrasse soit évacuée. C’est à ce moment-là que l’employé de commerce Antoine Nuger reçut en pleine tête un Pyrogène lancé avec une extrême violence par un agent des brigades centrales. 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.