Carte Postale Ancienne – Chaumes-en-Brie- Les écoles

Carte Postale Ancienne - Chaumes - Les écoles

Carte Postale Ancienne – Chaumes-en-Brie- Les écoles – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Carte Postale Ancienne – Chaumes – Les écoles
Phototypie A Rep et Filliette à château-Thierry – éditeur Dragron
§

À 20 Km de Melun et 50 km de Paris, Chaumes-en-Brie est une commune située dans le département de Seine-et-Marne, en région Île-de-France. En 1900, la ville compte 2003 Calmétiens et Calmétiennes administrés par le maire M. Labache. Les fillettes devant leur école devaient certainement acheter les friandises de la boulangerie de M. Gadot ou de M. Garnier. Le grand hôtel de la gare était tenu par M. Joubert et la pharmacie par M. Boisson. À noter que le bon lait frais du matin était l’affaire de M. Nicolas (L) propriétaire de la laiterie de la ferme d’Arcy.

Share Button

Plaisir – Sortie des écoles des filles et garçons en 1900

Plaisir-Sortie-des-écoles

Plaisir-Sortie-des-écoles

Plaisir – Sortie des écoles
éditeur Gautier – Plaisir
§

Plaisir est située dans le département des Yvelines, en région Île-de-France. Comme dans une grande majorité des villes de France de cette époque, à la sortie des classes de Plaisir , les filles avec les filles et les garçons avec les garçons. Même si, dans des petits villages ont trouvait des classes primaires mixtes la vraie mixité dans tous les degrés de l’enseignement ne sera vraiment obligatoire qu’avec la loi Haby du 11 juillet 1975. Les filles auront attendu La loi Duruy de 1867 pour voir imposer l’ouverture d’une école des filles dans les communes de plus de cinq cents habitants et plus de cent ans après cette loi pour jouer avec les garçons à la récréation. Remarquez, il faudra attendre 1945 pour que les femmes françaises puissent enfin voter…

Share Button

Paris – La Maternité – l’école d’Accouchement

Paris-La-Maternité

Paris – La Maternité – l’école d’Accouchemen – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails 

26  – Paris – La Maternité
éditeur A.B 
Dos séparé – circulé à découvert en 1907 
§

À l’angle du Boulevard Port-Royal et de la rue du Faubourg Saint-Jacques, l’entrée de ce bâtiment est l’école d’accouchement. Cet établissement était destiné à former des sages-femmes de première classe. L’admission dans cette école n’était pas chose simple à cette époque, par exemple les femmes mariées devaient produire, en outre, une pièce dûment légalisée constatant qu’elles avaient l’autorisation par leur mari à apprendre la profession de Sage Femme. Si la future élève était veuve, elle devait fournir un acte de décès du mari et un certificat de bonne vie et moeurs, délivré par le maire. Seules les femmes âgées de 19 ans révolus jusqu’à 35 ans étaient acceptées comme élèves. Voilà mesdames, c’était il y a cent ans … vous remarquerez que les hommes ne sont pas mentionnés car il faudra attendre les années 1980 pour voir les premières sages-femmes du genre masculin.       

Share Button