Tout Paris – Montmartre – Le Cabaret du Lapin Agile

Le Cabaret du Lapin Agile – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Tout Paris – Montmartre

568 – Le Cabaret du Lapin Agile (XVIIIéme arrt)

Le plus vieux de Montmartre – Rue Saint-Vincent et rue des Saules

Dos séparé – circulé à découvert

§
Au coin de la rue Saint Vincent et de la rue des Saules, situé sur la pente nord de la Butte Montmartre, apparaît le vieux Lapin Agile posé,depuis près d’un siècle et demi, sur la terre, comme une lampe sourde.
Une étrange petite maison de Noël où chacun peut entendre la chanson de son attendrissement personnel.’ Pierre Mac Orlan’

En 1875, le peintre caricaturiste Alain Gill a peint une enseigne représentant un lapin sautant d’une casserole, le Lapin à Gill, qui se change tout naturellement en Lapin Agile
La copie de l’enseigne est au musée Montmartre, l’original ayant été volé en 1893.

C’est le seul survivant des cabarets Montmartrois. En 1860, ce n’est qu’une guinguette *Au Rendez-vous des voleurs* qui devient le *Cabaret des Assassins* puis le Lapin Agile.

Un peu avant 1900, Frédé figure emblématique de Montmartre, donne une impulsion artistique au cabaret, et pour la première fois des arts différents vont se côtoyer.
Écrivains, peintres, poètes, musiciens, comédiens, sculpteurs se rassemblent, se critiquent, se moquent, s’entraident autour de la guitare et du violoncelle du père Frédé.
Ces veillées où chacun joue, récite, chante ses œuvres, feront les riches heures du  Lapin Agile.

Ces inconnus ont pour nom Braque, Picasso, Utrillo, Derain, Modigliani, Guillaume Apollinaire, Pierre Mac Orlan, Francis Carco, Roland Dorgelès, etc…

Toute l’histoire sur le site du :  Cabaret du Lapin Agile


Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>