Paris Souterrain – Les égouts de l’assainissement – Collecteur du Quai de la Mégisserie

Paris-souterrain-Les-égouts-de-lassainissement

Paris Souterrain – Les égouts de l’assainissement – Collecteur du Quai de la Mégisserie – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

2181  Paris Souterrain – Les égouts de l’assainissement – Collecteur du Quai de la Mégisserie – Bateau Servant au Service de la visite. 
éditeur ND Photo 
Dos séparé – circulé à découvert en 1909 
§

 

Nous voici aujourd’hui dans les égouts de Paris de 1900, les eaux de Paris s’écoulaient, à l’origine, dans des ruisseaux qui débouchaient presque tous dans la Seine. Le premier égout voûté fut construit sous Charles VI, par Aubriot, Prévôt des marchands. Sous Louis XIV, Paris possédait 2353m d’égouts voûtés. La longueur des égouts était en 1900 de 987294 mètres mais il était prévu de construire à cette époque encore plus de 140 000 m d’égouts. Aujourd’hui la longueur totale des égouts de Paris est d’environ

2500 km de long. L’entretien et le curage en 1900 des égouts étaient déjà un énorme travail. Un ingénieur spécial était chargé de la direction du curage, de l’entretien des réparations, des améliorations et de la tenue de la statistique des égouts. Le curage était effectué par un personnel comprenant 931 hommes. 129 surveillants ou chefs cantonniers étaient payés environ entre 200 frs à 250 frs par mois. Les 568 cantonniers étaient payés entre 170 frs et 200 frs par mois. Les 234 auxiliaires ou stagiaires touchaient 170 frs. L’entretien et le curage des égouts matériel et travaux coutaient en 1900 plus de 700 000 fr et les salaires du personnel ouvrier à plus de 2.500.000 francs. Je reviendrai plus de détails sur ces égouts de Paris avec d’autres cartes postales.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.