Nantes – Le Pont transborteur

Nantes le pont Transbordeur - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Nantes – Le Pont transbordeur

La nacelle au milieu du fleuve

Collection G.I.D de Nantes

Dos séparé – Circulé à découvert en 1906

§

Sous le règne de Sarradin

Maire de nantes ,Arnodin

Jeta par les soins de Baudin

Sur la Loire ce pont d’une Arche

Dont grâce à l’électricité

On voit avec docilité

La nacelle en notre cité

Du Matin jusqu’au soir en marche

D.Caillé

¤

C’est l’architecte Ferdinand Arnodin qui sera le concepteur de ce pond transbordeur de Nantes

Les travaux débutent le 16 février 1902, d’une longueur de 191 mètres il est constitué d’un tablier suspendu à 50 mètres au-dessus de la Loire permettant ainsi laisser passer les navires.

Le tablier est supporté par des pylônes de 75 mètres de hauteur pouvant soutenir une passerelle prévue pour transporter 300 personnes.

Il sera ouvert au public en novembre 1903, après avoir été inauguré officiellement au mois d’octobre de la même année.

La nacelle effectue sa dernière traversée en décembre 1954, après avoir connu pendant plus de 50 ans un grand succès auprès des Nantais.

Après de multiples rebondissements politiques et de nombreuses expertises pour évaluer les coûts de réparation de l’ouvrage, la décision est prise de démolir le pont ,c’est chose faite en octobre 1957 ou le pont est complètement démantelé.

§

Un site très complet sur : Ferdinant Arnodin et les ponts transbordeur 

 

Share Button

2 réflexions sur « Nantes – Le Pont transborteur »

  1. Bonjour, et merci de votre intervention, n’étant pas un spécialiste des ponts, cela m’apprendra à ne pas vérifier assez mes sources et me relire plusieurs fois avant d’éditer mon post ! ( ma source était en l’occurrence le site NPPI (http://www.nppi.eu nantaise des ponts),
    Voilà ce qui était écrit :
    «  »Dans la 2e moitié du XIXème siècle, plusieurs réflexions et initiatives se sont conjuguées pour donner naissance au concept des Ponts-à-Transbordeur, dont le 1er exemplaire fut construit en 1893 de concert par l’architecte espagnol Alberto Palacio et l’ingénieur français, élève de Gustave Eiffel, Ferdinand Arnodin, … Qui déposèrent chacun un dossier de ‘patente d’invention’, au même moment précis et avec des plans strictement identiques, respectivement à Bilbao et à Paris. «  » »

    Après re-lecture et recherche, je suis arrivé à cette conclusion que Ferdinand Arnodin a été associé avec l’architecte basque Alberto de Palacio, qui lui a bien été un élève de Gustave Eiffel.
    Encore merci , je vais rectifier mon post
    très cordialement
    Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.