Libération de Paris – Colonne de Prisonniers Rue Guynemer et Groupe de prisonniers traversant la rue de Rivoli.

Photos-Libération-de-Paris-Alerte-à-la-Mairie-du-XVIIe

Photos-Libération-de-Paris-Alerte-à-la-Mairie-du-XVIIe – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Carte-Postale-Ancienne-Photos Libération de Paris-Colonne de Prisonniers Rue Guynemer

Photos-Libération-de-Paris – Colonne de Prisonniers Rue Guynemer – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Carte-Postale-Ancienne-Photos Libération de Paris-Groupe de prisonniers traversant la rue de Rivoli

Photos-Libération-de-Paris – Groupe de prisonniers traversant la rue de Rivoli – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

Photos : Libération de Paris, série 1 – Alerte à la Mairie du XVIIe – Série 3 :  Colonne de Prisonniers Rue Guynemer et Groupe de prisonniers traversant la rue de Rivoli.  Cliché P.P.L –  éditions S.T.L –  Lavelle Issy – Paris
§

 Nous sommes ici chez nous dans Paris levé, debout pour se libérer et qui a su le faire de ses mains. Non, nous ne dissimulerons pas cette émotion profonde et sacrée. Il y a là des minutes, nous le sentons tous, qui dépassent chacune de nos pauvres vies. Paris, Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé mais Paris libéré ! Libéré par lui-même, libéré par son peuple avec le concours des armées de la France, avec l’appui et le concours de la France tout entière; C’est-à-dire de la France qui se bat. C’est-à-dire de la seule France, de la vraie France, de la France éternelle.

Extrait du discours du général de Gaulle à l’Hôtel de ville de Paris – 25 août 1944
Share Button

2 réflexions sur « Libération de Paris – Colonne de Prisonniers Rue Guynemer et Groupe de prisonniers traversant la rue de Rivoli. »

  1. Bonjour, une précision au sujet de cette photo:
    L’homme qui marche en tête de cette colonne d’officiers allemands faits prisonniers est le capitaine Henri Rietzler, de l’Etat-Major de la 2e DB (1907-1965).
    Il accompagnait comme interprète éventuel son ami le commandant de La Horie dans l’attaque de l’hôtel Meurice par les Tuileries et la rue de Rivoli, et fut un des premiers à pénétrer dans le bureau de von Choltitz avec le lieutenant Karcher et les fantassins du 1er régt de marche du Tchad.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.