Le préventorium de Valloires – Une classe de Garçons

Le préventorium de Valloires

Le préventorium de Valloires
éditeur Yvon
§

« Tant de merveilles — disaient-ils devront-elles périr ? Et l’abbaye ne sera-t-elle plus jamais habitée ? » La suite de l’histoire : 

Quand ils sont revenus, au printemps de 1922, ils ont trouvé à Valloires des enfants et des infirmières. Conseillée et appuyée par M. le préfet de la Somme, encouragée aussi par Mgr l’Évêque d’Amiens, une Infirmière de grande valeur, Mlle Papillon, de la Croix-Rouge (A. D. F.), avait obtenu un droit d’occupation de l’abbaye afin d’y accueillir 50 enfants justiciables de la cure de Préventorium et reconnus comme tels par les Dispensaires d’Hygiène Sociale. Aussitôt, elle avait donné un statut légal à son œuvre; et, forte du patronage que lui accordait l’Association des Dames Françaises, elle la faisait fonctionner sans plus attendre. 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *