La vie à Bord – Cotes de France – Une Partie de Lutte

La vie à Bord - Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

La vie à Bord – Cotes de France

2310 – Les récréation du Dimanche – Une Partie de Lutte

Éditeur M.T.I.L (Tesson Maurice Imprimeur à Limoges)

Dos séparé – circulé à découvert en 1909

§

La récréation du dimanche continue, une partie de lutte est organisée sur le pont !

Je ne suis pas grand connaisseur en lutte, mais cette prise ressemble plus à une figure de danse classique.

Remarquez, tous les sports on bien changé en 100 ans, quand on voit la façon de jouer au tennis aujourd’hui et les matchs d’avant guerre c’est impressionnant.

Le foot n’est pas en reste non plus, la gymnastique, le patin sur glace enfin quasiment tous les sports ont bien changé.

Les photos ou les films de cette époque m’étonnent toujours, il y règne souvent une atmosphère d’amusement et de fête, remarquez les valeurs de Pierre de Courbertin y sont peut être pour quelque chose.

A cette époque tous les sportifs sont des amateurs, bien sur il est important de gagner mais  l’enjeu est moins important qu’aujourd’hui, Pierre de Courbertin en 1894 parvient à faire adopter le projet de nouveaux Jeux Olympiques et c’est en 1896 que l’on célèbre la première Olympiade à Athènes.

A cette époque les mots  « Citius, Altius, Fortius » qui signifient ‘plus vite, plus haut, plus fort ‘

sont plus une invitation à donner le meilleur de soi-même et à se dépasser que de gagner à tout prix.

Les jeux de Londres en 1908 seront les jeux ou la phrase la plus connue de tous, sera prononcée par le baron Pierre de Coubertin  » L’essentiel n’est pas de gagner mais de participer   » cette phrase repris à son compte par le baron avait été prononcée avant son discours par l’évêque ‘Ethelbert Talbot’ pendant la messe olympique des jeux dans la cathédrale St. Paul.

La phrase exacte de l’évêque était « L’important dans ces Olympiades n’est pas tant d’y gagner que d’y prendre part ».

Qui sensiblement est la même chose !!

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.