Héricourt Haute Saône – Avenue de la gare sortie des ouvriers

carte-postale-ancienne-Héricourt-avenue-de-la-gare-sortie-des-ouvriers

Héricourt Haute Saône – Avenue de la gare sortie des ouvriers

Héricourt  Haute Saône – Avenue de la gare sortie des ouvriers
§

Même si la « Belle Époque » reste une période agréable pour les Français et les Françaises par rapport à ce qu’il vont connaitre en 1914 avec la Première Guerre mondiale, la vie des ouvriers et ouvrières en usine reste bien souvent difficile. Dans les années 1900, les inventions industrielles et les nouvelles machines permettent d’augmenter la fabrication dans les usines, mais ces machines n’améliorent en rien les conditions de

travail des ouvriers et ouvrières. La majeure partie des employés d’usine travaillent toute la semaine et toute la journée du samedi, et doit, de ce fait, employer le dimanche aux besognes ménagères. Le repos dominical obligatoire sera acquis en 1906 et la loi de 1919 instituera la journée de huit heures, sur la base générale de six jours de travail par semaine. Il faudra attendre 1936 et le front populaire pour voir la semaine de quarante heures et l’instauration de deux semaines de congés payés… Enfin un peu de vacances.!

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.