En Auvergne – Un Vieux Métier – Le Langueyeur – Lou Languigulaire

 

Carte-Postale-Ancienne-Le Langueyeur de Porc

En Auvergne – Le Langueyeur de porc – Lou Languigulaire – Cliquez sur la carte pour l’agrandir et en voir tous les détails

En Auvergne –  48  – Le Langueyeur  – ( Lou Languigulaire ) 
edition B. Laborie -Aurillac 
Dos séparé – non circulé 
§

Voici une carte postale qui représente un langueyeur en pleine action. Le métier de langueyeur est déjà signalé à la fin du XVI è siècle. Les langueyeurs ont pendant des siècles déceler la ladrerie chez le porc destiné à la vente. Ce mot de ladrerie désigne la maladie parasitaire provoquée par la présence dans les masses musculaires de l’animal de formes larvaires de certains ténias. Chez l’homme ce parasite est le ver solitaire. Dans certaines régions de France pour se faire reconnaître dans les foires et sur les marchés les hommes qui pratiquaient ce métier portaient un bâton derrièrele dos qui, planté dans la ceinture de la culotte, dépassait la tête. Ils se servaient ensuite de ce bâton pour tenir la gueule du cochon ouverte pour examiner si les cysticerques (Ver solitaire ou taenia solium.) s’étaient développés dans l’animal. Le langueyeur avait le coup d’oeil et pouvait en quelques secondes voir si des légères tumeurs arrondies s’étaient développées sur le plancher de la bouche du porc. Le constat de cette maladie entraînait la résiliation du contrat de vente d’où l’importance du langueyeur à cette époque.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.