CPA – Le Nouvion – Domaine de Guise – La Hutte des Bucherons à la belle époque

CPA - Le Nouvion - Domaine de Guise - La Hutte des Bucherons à la belle époque

CPA – Le Nouvion – Domaine de Guise – La Hutte des Bucherons à la belle époque

Le Nouvion – Domaine de Guise – La Hutte des Bucherons
Editeur: Catrin
§

Allons faire un petit tour en forêt de Nouvion à la belle époque. En 1900, le département de l’Aisne ne compte pas moins de 4 villes comprenant le mot Nouvion. Nouvion et Catillon, Nouvion-le-Compte, Nouvion le Vineux et Le Nouvion qui nous intéresse plus particulièrement. En 1900, la ville compte 3085 Nouvionnais et Nouvionnaises administrés par le maire monsieur Gaillard et son juge de paix monsieur Hauser. Comme souvent à cette époque les commerçants et petits métiers ne manquent pas à Nouvion, citons quelques noms qui ont fait vivre cette ville et commençons par les deux marchands de boisM. Derampe et M. Lachambre, les apiculteurs sont M. Huget et M. Pommery, les agriculteurs, M. Haution et M. Marche, les charrons M. Carron et M. Varlet, la filature de laine de M. Courtois, le tanneur M. Gottschalk, la fabrique de tuiles et briques de M. Dupont, M. Haimez et M. Pouillon, la liste est encore longue et fera l’objet d’une autre carte de cette ville. Juste un petit mot sur le travail de bucheron dans ces années 1900. Le travail est rude et les bûcherons sont très souvent des ouvriers payés à la tâche par de gros propriétaires ou marchands de bois. Le lieu de travail de ces bucherons était bien souvent trop éloigné de leur domicile pour rentrer chez eux le soir, les hommes construisaient une hutte appelée aussi loge . Comme vous pouvez le constater sur cette carte postale, quelques bûcherons vivaient avec femme et enfants dans les huttes.

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *